Les femmes qui veulent éviter d'utiliser la thérapie aux œstrogènes pour soulager leurs symptômes de ménopause ont des options qui peuvent être très efficients. 

Vous ne ressentirez pas nécessairement tous les symptômes. C’est différent pour chaque femme. Les symptômes peuvent rester de quelques mois à plusieurs années.

Voici des suggestions d'approches de style de vie naturelles et des remèdes à la maison pour le soulagement des symptômes de la ménopause.

Manières naturelles pour soulager les symptômes de la ménopause

1. Restez au frais pour soulager les symptômes de la ménopause

Les bouffées de chaleur sont l'un des affections les plus courantes de la ménopause. Il est important de les gérer, car ils peuvent entraîner un mauvais sommeil, une diminution de la qualité de vie et peuvent même aggraver les symptômes dépressifs.

Pour combattre les bouffées de chaleur, vous devez prendre des mesures pour minimiser la transpiration et réduire la température corporelle.

  • - Habillez-vous en couches afin de pouvoir «l'enlever» si vous vous sentez rougir.
  • - Évitez les vêtements en laine, en soie et autres tissus non respirants, qui emprisonnent la chaleur et augmentent la température corporelle. Au lieu de cela, portez des fibres qui permettent à plus d'air de circuler à travers elles, comme le coton.
  • - Dans la mesure du possible, séjournez dans une chambre climatisée fraîche et confortable. Si vous n'avez pas de climatiseur, asseyez-vous près d'une fenêtre ouverte ou utilisez un ventilateur de bureau portable.
  • - Pratiquez la respiration profonde pour maintenir la température de votre corps au frais.
  • - Buvez plus d'eau pour aider à réguler votre température interne.
  • - Évitez de prendre un bain de soleil ou de vous asseoir dans un sauna si vous êtes sujet aux bouffées de chaleur.
  • - Évitez de manger des aliments chauds et épicés, qui pourraient vous faire transpirer davantage.

2. Faites de l'exercice régulièrement

Il n'y a actuellement pas assez de preuves pour prouver si l'exercice est efficace pour guérir les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

Cependant, il existe des preuves pour soutenir d'autres avantages de l'exercice régulier.

Ceux-ci incluent une amélioration de l'énergie et du métabolisme, des articulations et des os plus sains, une diminution du stress et un meilleur sommeil.

L'exercice régulier est aussi associé à une meilleure santé et à une meilleure prévention contre les maladies et affections comme le cancer, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, l'hypertension artérielle, le diabète de type 2, l'obésité et l'ostéoporose.

3. La respiration profonde

En pratiquant une respiration profonde, vous pouvez réduire quelques symptômes comme les troubles du sommeil, les sueurs nocturnes et les bouffées de chaleur.

La respiration profonde réduira également les niveaux de stress et aidera à soulager l'anxiété et la tension. En respirant profondément, vous envoyez un message à votre cerveau pour qu'il se
détende et se calme.

Exercez la respiration profonde pendant 15 minutes le matin, 15 minutes le soir et au début d'une bouffée de chaleur.

Pour effectuer une respiration profonde:

  • - Allongez-vous sur le dos dans un endroit confortable. (Vous pouvez le faire en assise si au travail ou dans un endroit où vous ne pouvez pas vous allonger.)
  • - Mettez vos mains sur votre abdomen et détendez vos muscles.
  • - Inspirez profondément par le nez, dilatez votre abdomen et remplissez vos poumons d'air. Comptez lentement jusqu'à 5 lorsque vous inspirez.
  • - Retenez votre souffle 3 secondes.
  • - Expirez lentement par la bouche et videz complètement vos poumons. Encore une fois, comptez lentement jusqu'à 5 lorsque vous expirez.
  • - Continuez à inspirer et à expirer profondément pendant 15 minutes. 

4. Mangez plus d'aliments riches en phytoœstrogènes

Les phytoœstrogènes sont des composés végétaux naturels qui peuvent imiter les effets des œstrogènes dans le corps.

Par conséquent, ils peuvent aider à équilibrer les hormones.

On pense que la consommation élevée de phytoœstrogènes dans les pays asiatiques tels que le Japon est la raison pour laquelle les femmes ménopausées dans ces régions ont rarement des bouffées de chaleur.

Les aliments riches en phytoœstrogènes comprennent le soja et les produits à base de soja, le tofu, le tempeh, les graines de lin, les graines de sésame et les haricots. Cependant, la teneur en phytoœstrogène des aliments varie en fonction des méthodes de traitement.

Pourtant, le débat continue sur la question de savoir si les produits à base de soja sont bons ou mauvais pour vous.

Les preuves suggèrent que les vraies sources alimentaires de phytoœstrogènes sont meilleures que les suppléments ou les aliments transformés avec des protéines de soja ajoutées.

5. La vitamine E

Pour faire face aux symptômes de la ménopause, la vitamine E est très efficace.

La vitamine E contient des œstrogènes et peut efficacement éliminer ou réduire la gravité des bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées. Il remplace également les électrolytes nécessaires que le corps perd par la transpiration.

La vitamine E est un antioxydant qui aide à combattre les radicaux libres et réduire l'inflammation dans le corps. Elle peut aussi diminuer le risque de dépression, de maladie cardiaque et de prise de poids, qui sont habituels durant la ménopause.

  • - Une dose quotidienne de 400 UI de capsules de vitamine E peut aider à réduire les bouffées de chaleur. Prenez une capsule de 200 UI deux fois par jour avec les repas. Consultez toujours votre médecin avant de prendre des suppléments.
  • - Incluez également des aliments riches en vitamine E dans votre alimentation, tels que le germe de blé, les amandes, les noisettes, l'avocat, le brocoli, les crustacés, les courges, les graines de tournesol et les épinards.

Attention: ne prenez pas de vitamine E à fortes doses, car cela peut augmenter votre risque de saignement. 

6. Le Ginseng

Le ginseng est une herbe efficace qui peut aider à traiter plusieurs symptômes de la ménopause.

Il peut diminuer la fréquence et la gravité des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes chez les femmes ménopausées. Cela aide également à résoudre d'autres problèmes tels que la pensée floue, les problèmes de mémoire, l'incapacité de se concentrer et la fatigue. Il améliore aussi la sensation de bien-être général et combat l'impact du stress sur votre corps.

Le ginseng est disponible sous forme de racine en poudre, séchée ou fraîche qui peut être mâchée ou brassée sous forme de thé. Il est également disponible sous forme de suppléments de comprimés ou de gélules et d'extrait liquide. Ne jamais
prendre des suppléments sans consulter votre médecin.

Attention: ne prenez pas de ginseng si vous prenez des médicaments pour le cœur, la tension artérielle, le diabète ou des anticoagulants.

7. Boire suffisamment d'eau

Durant la ménopause, les femmes souffrent fréquemment de sécheresse. Ceci est probablement causé par la diminution des taux d'œstrogènes.

Boire 8 à 12 verres d'eau par jour peut aider à atténuer ces symptômes.

Boire de l'eau peut également réduire les ballonnements qui peuvent survenir avec des changements hormonaux.

En outre, l'eau vous aide à rester rassasié et augmente légèrement le métabolisme, ce qui peut prévenir la prise de poids.

Boire 500 ml d'eau 30 minutes avant un repas peut vous amener à consommer 13% de calories en moins pendant le repas.

8. Le trèfle rouge

Le trèfle rouge est une autre herbe efficace pour gérer les symptômes de la ménopause. Cette herbe contient des isoflavones végétales qui ont des propriétés semblables aux œstrogènes qui aident à soulager les bouffées de chaleur.

Pour en profiter, vous pouvez boire du thé de trèfle rouge.

  • - Ajouter 1 cuillère à café de trèfle rouge séché à 1 tasse d'eau bouillante.
  • - Couvrir, laisser infuser 15 à 20 minutes puis filtrer.
  • - Buvez jusqu'à 2 tasses de cette tisane par jour.

Attention: Tandis que le trèfle rouge peut interagir avec d'autres médicaments, parlez-en à votre médecin avant de l'essayer.

8. Réduisez les aliments transformés et le sucre raffiné

Une alimentation riche en en sucre et glucides raffinés et peut provoquer de fortes augmentations et chutes de la glycémie, ce qui vous rend irritable et fatigué.

En fait, une étude a révélé que les régimes riches en glucides raffinés peuvent augmenter le risque de dépression chez les femmes ménopausées.

Les régimes riches en aliments transformés peuvent également affecter la santé des os.

Une étude étendue observationnelle a révélé que chez les femmes âgées de 50 à 59 ans, une alimentation riche en aliments transformés et en sucre était associée à une mauvaise santé des os.

9. Le vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre de pomme est un remède efficace contre les bouffées de chaleur, le symptôme le plus courant de la ménopause.

Il aide à réguler les toxines que le corps essaie d'expulser par la transpiration. Ceci, à son tour, diminue l'incidence et l'intensité des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes.

Les propriétés antioxydantes naturelles du vinaigre de cidre de pomme stimulent aussi le fonctionnement normal du corps. Il alcalinise même le corps, ce qui peut aider à soulager les maux de tête et autres symptômes de la ménopause.

  • - Ajouter 1 à 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme cru non filtré dans un verre d'eau tiède.
  • - Ajouter un peu de miel et bien mélanger.
  • - Buvez-le 02 fois par jour jusqu'à ce que les signes disparaissent.

10. Mangez des aliments riches en protéines

La consommation régulière de protéines tout au long de la journée peut aider à prévenir la perte de masse musculaire maigre qui survient avec l'âge.

Une étude a rapporté que la consommation journalière de protéines à chaque repas peut ralentir la perte musculaire due au vieillissement.

En plus d'aider à prévenir la perte musculaire, les régimes riches en protéines peuvent aider à perdre la graisse, parce qu'ils favorisent la satiété et augmentent la quantité de calories brûlées.

Les aliments riches en protéines comprennent la viande, le poisson, les œufs, les légumineuses, les noix et les produits laitiers.

Articles les plus consultés