Principe actif

L'allicine le composant responsable de l'odeur est un des composés sulfurés prédominants dans l'ail. Il est produit lors d'une réaction enzymatique lorsqu'on coupe, écrase ou broie l'ail.

Propriétés

L'allicine, reconnue comme l'un des premiers antibiotique naturels, et l'ajoène, un autre composé sulfuré, pourraient être impliqués dans le mécanisme cardio-protecteur de l'ail, le second surtout pour son effet hypocholestérolémiant; les saponines auraient un effet régulateur pour le système cardio-vasculaire .

L'ail frais contient par ailleurs des antioxydants, des flavonoïdes et des tocophérols, intéressants pour à prévenir les maladies liées au vieillissement.

C'est aussi un bon antidiabétique et un antiseptique particulièrement efficace dans les mycoses,ainsi qu'un excellent vermifuge.

On prête encore à l'ail, et aux alliancées en général (ail,oignon,poireau,etc.), des effets anticancérigènes: diverses études ont pu montrer que certains cancers (du colon notamment) sont quasiment absents cher les populations faisant un usage important de ses bulbes.
L'Ail: Le premier antibiotique naturel
L'Ail: Le premier antibiotique naturel

Utilisation

Ail frais: de 1 à 2 gousses (de 4 à 8 g)  par jour;
Ail séché: de 0.5 à 1 g par jour;
Extrait d'ail: prendre de 200 à 400 mg trois fois par jour.

Précautions

A trop fortes doses, l'ail peut provoquer une irritation des muqueuses digestives et urinaires.
On recommande aussi d'éviter d'en consommer d'importantes quantités avant et après une intervention chirurgicale,en raison de la présence de vitamine K. 
t>