La baisse du nombre de plaquettes sanguines peut être inquiétante. Mais si vous cherchez à augmenter le nombre de plaquettes de façon naturelle, vous serez surpris par le nombre de moyens à votre disposition. Des remèdes naturels utilisant des aliments facilement disponibles ainsi que certaines modifications du mode de vie peuvent contribuer à reconstruire le sang et à ramener le nombre de plaquettes à des niveaux sains.

Une numération plaquettaire inférieure à 150 000 par microlitre est dangereuse

La numération plaquettaire peut chuter à la suite d'une infection aiguë, de virus comme la varicelle, la rubéole, les oreillons ou le virus d'Epstein-Barr, et de maladies auto-immunes comme la thrombocytopénie immunitaire. Certains médicaments comme les diurétiques ou les médicaments en vente libre comme l'aspirine et l'ibuprofène peuvent également entraîner une baisse du nombre de plaquettes. Ce phénomène est connu sous le nom de thrombocytopénie.

Qu'est-ce qui est considéré comme "normal" et quand y a-t-il un problème ? Une numération plaquettaire normale et saine est généralement comprise entre 150 000 et 450 000 plaquettes par microlitre. Une numération plaquettaire inférieure à 150 000 plaquettes par microlitre est considérée comme faible et doit être corrigée. Si vous n'arrêtez pas le problème et ne vous efforcez pas d'augmenter le nombre de plaquettes, vous risquez d'avoir des saignements spontanés qui peuvent mettre votre vie en danger.

Le jus de feuilles de papaye : Un moyen amer mais efficace pour augmenter le nombre de plaquettes sanguines

Populaire dans la médecine populaire et les remèdes maison, la papaye et le jus de la feuille de papaye peuvent aider à réduire le nombre de plaquettes sanguines. Il suffit de piler les feuilles de papaye sans les tiges avec un mortier et un pilon pour libérer leur jus. Consommez deux cuillères à soupe de jus de papaye deux fois par jour pour faire remonter votre taux de plaquettes. Bien que vous puissiez attendre que d'autres études humaines soient réalisées, il s'agit d'un remède simple dont beaucoup attestent qu'il fait des merveilles. Une étude sur les animaux a révélé que l'extrait de feuilles de papaye augmentait de manière significative le nombre de globules rouges et de plaquettes.

Comment augmenter naturellement le nombre de plaquettes sanguines

Les légumes verts à feuilles : Vitamine K pour une meilleure coagulation et un nombre de plaquettes plus élevé

La vitamine K est connue pour aider les personnes souffrant de troubles plaquettaires. En fait, dans une étude portant sur des personnes atteintes d'un trouble plaquettaire, près de 27 % de celles qui ont essayé la vitamine K comme traitement ont constaté une amélioration de leur numération plaquettaire et près de 8 % ont obtenu des résultats durables. De plus, la vitamine K a contribué à améliorer les symptômes de saignement en favorisant la coagulation. Les saignements étant une préoccupation très réelle pour les personnes dont le nombre de plaquettes est très bas, il serait bon d'augmenter votre consommation d'aliments riches en vitamine K.

Parmi les aliments riches en vitamine K, vous pouvez essayer les feuilles de navet ou le chou frisé - une demi-tasse de ces légumes vous apporte 425 mcg et 550 mcg de cette vitamine. Les épinards contiennent 444 mcg dans une demi-tasse. Les feuilles de chou vert et les feuilles de betterave contiennent 530 et 350 mcg dans la même portion. 

Tous ces légumes verts sont parfaits en salade ou même en soupe. Vous pouvez également créer de délicieux plats sautés ou les servir blanchis ou rôtis en accompagnement de vos plats principaux. Essayez d'en consommer quelques portions dans vos smoothies ou vos repas principaux.

Les aliments riches en vitamine C : Pour contrer les dommages causés aux plaquettes par les radicaux libres

Si vous avez un faible nombre de plaquettes, il est important de prendre le niveau quotidien recommandé de vitamine C. Vous pouvez obtenir ce nutriment dans les agrumes comme les oranges et les citrons, ainsi que dans les tomates, les épinards et les poivrons. Comme ils sont riches en antioxydants, ils peuvent aider à contrer les dommages causés par les radicaux libres aux protéines plaquettaires.

Dans l'enquête menée auprès des patients atteints de troubles plaquettaires, près de 35 % des personnes prenant de la vitamine C ont déclaré en avoir ressenti les effets positifs. Et un peu plus de 10 % ont déclaré que les résultats étaient durables.

Dans une étude de cas portant sur une femme souffrant de purpura thrombocytopénique idiopathique chronique, une affection qui entraîne un taux de plaquettes sanguines très bas dans l'organisme, la consommation de vitamine C a fait passer le nombre de plaquettes à 20 x 10(4)/microlitres en 4 mois environ. Elle n'a ressenti aucun effet secondaire, ce qui est prometteur pour ce traitement.

Les aliments riches en vitamine B12 : Pour vaincre la thrombocytopénie due à une carence en B12

La carence en vitamine B12 a été associée à une faible numération plaquettaire. À l'inverse, si vous vous assurez de surmonter cette carence en augmentant votre consommation d'aliments riches en B12, vous pourrez retrouver une situation normale. Les fruits de mer comme les palourdes et le foie sont parmi les meilleures sources de vitamine B12, mais vous en trouverez également de bonnes quantités dans le saumon, la truite, la volaille, les œufs, le lait, le fromage et les céréales enrichies.

L'Amla ou la groseille à maquereau indienne : Remède ayurvédique antioxydant

La groseille à maquereau indienne ou amla est un remède ayurvédique populaire. Antioxydant reconnu, il est bourré de vitamine C, ce qui est en soi une bonne chose pour toute personne dont le système immunitaire est attaqué. Ses propriétés immunomodulatrices en font un remède populaire et une thérapie complémentaire. Dans une étude animale, des rats ont reçu l'extrait aqueux de groseille à maquereau pendant une semaine pour étudier l'effet sur leurs paramètres hématologiques ainsi que sur les niveaux de lipides. 

Les sujets qui ont reçu une dose de 250mg/kg ont vu une augmentation de leur nombre de plaquettes. Vous pouvez manger de la groseille à maquereau nature à jeun le matin - trois ou quatre devraient suffire ; ou prendre deux cuillères à soupe de son jus mélangé à du miel deux ou trois fois par jour.

Le soleil : Pour booster la vitamine D et la production de plaquettes

La vitamine D est nécessaire au bon fonctionnement de certaines cellules souches de la moelle osseuse, responsables de la production de plaquettes. Votre corps produit cette vitamine lorsqu'il est exposé à la lumière du soleil. Prévoyez donc chaque jour un "temps de soleil" où vous exposez la peau d'au moins vos bras et vos jambes aux rayons du soleil.

Certains aliments comme les poissons gras, les jaunes d'œufs, le foie, le lait enrichi, les jus et les céréales contiennent également de la vitamine D, mais sont beaucoup moins efficaces qu'une exposition directe au soleil.

L'herbe de blé : La chlorophylle pour aider à nettoyer et à renforcer le sang

La structure de la chlorophylle, qui est présente en grande quantité dans l'herbe de blé, ressemble beaucoup à celle des molécules d'hémoglobine dans le sang. Comme l'a révélé une étude, l'herbe de blé peut contribuer à augmenter le nombre de plaquettes sanguines et entraîne également une augmentation significative du nombre de globules rouges et de globules blancs ainsi que du taux d'hémoglobine. Il suffit de boire du jus d'herbe de blé frais tous les jours pour renforcer votre immunité et améliorer le nombre de plaquettes sanguines.

L'exercice léger : Pour stimuler la circulation et favoriser la production de plaquettes sanguines

L'exercice physique ne se contente pas d'améliorer votre condition physique et de brûler des calories, il peut également aider votre système immunitaire et votre circulation sanguine. La combinaison de ces deux éléments se traduit par une augmentation de la production de plaquettes. Si votre taux de plaquettes est faible, vous devez demander à votre médecin si vous pouvez faire de la marche douce et des étirements.

En général, cependant, si votre nombre de plaquettes est inférieur à 15 000, ne faites pas d'exercice sans l'accord de votre médecin. Un exercice intense pourrait provoquer des saignements et être dangereux pour votre santé. Les exercices avec bandes de résistance et la marche rapide conviennent aux personnes dont le nombre de plaquettes est supérieur à 20 000.

L'eau : Buvez-en beaucoup pour augmenter le plasma sanguin

Il est important de rester hydraté. En plus de contenir des protéines, du sucre et des graisses, le plasma sanguin dans lequel se trouvent vos plaquettes contient également beaucoup d'eau. En fait, votre plasma est composé à 92 % d'eau ! Et ce liquide jaunâtre qu'est le plasma constitue un peu plus de la moitié de votre volume sanguin. Raison suffisante pour prendre un verre d'eau. Continuez à boire tout au long de la journée pour que votre corps ait suffisamment d'eau pour maintenir le sang en bonne santé.