Ressentez-vous des sensations persistantes dans vos jambes qui vous empêchent de dormir la nuit? Même lorsque le reste de votre corps a mal à tomber dans un état de sommeil profond, vous êtes à plusieurs reprises submergé par ce besoin de continuer à bouger vos jambes, à vous retourner et à vous tourner jusqu'à l'aube.

C'est à ce moment que vous pouvez avoir le syndrome des jambes sans repos (SJSR), ou la maladie connue de Willis-Ekbom, qui est un trouble neurologique. On constate que cette maladie affecte environ 10% de la population américaine de tout sexe et de tout âge; cependant, plus souvent chez les femmes et chez les adultes d'âge moyen et plus, selon les National Institutes of Health.

Les causes et les types du syndrome des jambes sans repos

La cause exacte du syndrome des jambes sans repos n'est pas identifiée. Cependant, il est parfois associé à plusieurs conditions médicales.

Il existe essentiellement deux types de SJSR:

Le syndrome des jambes sans repos primaire

Le SJSR primaire est la forme la plus courante de SJSR et est également appelé SJSR idiopathique car la cause exacte de la maladie reste inconnue. Il est cependant caractérisé par certaines caractéristiques communes:

  • - Il est plus fréquent chez les personnes plus jeunes et les symptômes commencent généralement à apparaître avant l’âge de 40 ans, parfois même pendant l’enfance.
  • - Il est parfois de nature héréditaire et se déroule généralement dans la famille.
  • - Les symptômes peuvent être intermittents ou progressifs et s'aggraver progressivement.
  • - Le SJSR primaire est une condition permanente, qui peut être gérée mais pas guérie.

Le syndrome des jambes sans repos

Le SJSR secondaire est le résultat d'une condition médicale sous-jacente distincte. Elle est parfois déclenchée par l’utilisation de certains médicaments chez certains patients. Les caractéristiques communes du SJSR secondaire sont les suivantes:

  • - L'apparition de ce type de SJSR commence généralement plus tard dans la vie, après l'âge de 45 ans, et il n'est généralement pas de nature héréditaire.
  • - Son apparition peut être soudaine et de nature plus grave.
  • - Les symptômes peuvent disparaître une fois que la condition médicale sous-jacente est traitée.
  • - La carence en fer et la grossesse sont connues pour être les principales causes du SJSR secondaire.
Top remèdes naturels pour le syndrome des jambes sans repos chez les adultes

Les signes et les symptômes du syndrome des jambes sans repos

  • - Les symptômes du SJSR apparaissent lorsque le patient est en position de repos. Ils ont tendance à fluctuer en gravité et sont à leur pire le soir, surtout avec le début du sommeil.
  • - Une envie irrésistible de bouger les jambes à la suite de sensations désagréables telles que des battements, des tiraillements, des rampements, des picotements ou une étrange sensation de rampement dans les jambes sont les symptômes caractéristiques de ce trouble.
  • - L'intensité de ces symptômes peut aller de inconfortable à irritant à douloureux.
  • - Il y a une agitation persistante ou une envie de bouger afin de soulager temporairement l'inconfort.
  • - Les symptômes ont tendance à s'améliorer pendant la journée et peuvent même disparaître complètement.
  • - De longues périodes d'inactivité ou des mouvements restrictifs des membres dus à un espace confiné tels que de longs vols, assis dans une salle de cinéma ou devant la télévision, des voyages en voiture ou une immobilisation due à un plâtre peuvent également déclencher les symptômes.
  • - L'inconfort persistant la nuit entraîne une privation de sommeil, qui à son tour se traduit par l'épuisement, la fatigue diurne et des taux plus élevés d'anxiété ou de dépression chez les patients souffrant de SJSR.
     
  • - Bien que ces symptômes se manifestent généralement profondément à l'intérieur de la jambe, entre le genou et la cheville, ils peuvent également survenir dans les pieds, les cuisses, les bras et les mains.
  • - En outre, cette condition affecte le plus souvent les deux côtés du corps plutôt qu'un seul côté.
     
  • - Les symptômes peuvent s'atténuer ou montrer une amélioration marquée au cours des premiers stades du trouble, mais ils finiront par réapparaître et s'aggraver avec le temps.

Remèdes naturels pour le syndrome des jambes sans repos chez les adultes

1. Trempage des pieds froids et chauds

Comme vous souffrez du syndrome des jambes sans repos, le bain froid et chaud des pieds peut être un excellent choix pour vous car le froid peut atténuer l'inflammation tandis que la chaleur permet de favoriser la circulation sanguine. De plus, en utilisant le bain de pieds, vous pouvez soulager la douleur et l'irritation et atténuer les crampes déclenchées par le SJSR. Les étapes détaillées sont les suivantes.

Ingrédients:

  • - 1 seau d'eau chaude
  • - 1 seau d'eau froide

Direction:

  • - Placez vos pieds dans le seau d'eau chaude en 3 minutes.
  • - Mettez vos pieds dans le seau d'eau froide en 20 à 60 secondes.
  • - Répétez le processus 2-3 fois.
  • - Faites le traitement deux fois par jour. 

2. Prenez un bain de sel d'Epsom

Un bain de sel d'Epsom juste avant de vous rendre peut vous aider à mieux dormir toute la nuit. La grande quantité de sulfate de magnésium présente dans le sel d'Epsom aide à apaiser les muscles endoloris et à calmer les nerfs.

  • - Versez 1 tasse de sel d'Epsom dans l'eau chaude du bain. Utilisez vos mains pour remuer l'eau pour aider le sel à mieux se dissoudre.
  • - Faites tremper dans le bain pendant au moins 30 minutes.
  • - Faites cela tous les jours.

3. Les exercices d'étirement

Les étirements aident à augmenter le flux sanguin vers les jambes, à éliminer l'acide lactique et peuvent allonger les muscles pour éviter les crampes. On sait que les étirements peuvent vous aider à soulager le syndrome des jambes sans repos et à mieux dormir. Voici quelques exercices d'étirement :  

4. Sirotez une tasse de thé à la camomille

La camomille est une herbe qui agit comme un sédatif doux pour détendre les nerfs et les muscles. Une utilisation régulière favorisera un sommeil réparateur.

  • - Profitez d'une tasse chaude de thé à la camomille pour soulager les tensions et le stress des nerfs et des muscles. Buvez ce thé 1 à 2 heures avant le coucher.
  • - Vous pouvez également masser vos jambes avec de l'huile de camomille pendant quelques minutes avant de vous coucher.

5. L'huile de lavande

Il est connu que l'huile de lavande peut être utilisée comme relaxant. En outre, cela peut aider à atténuer les symptômes déclenchés par le SJSR. De plus, le parfum aromatique de l'huile contient un effet calmant qui vous aiderait à mieux dormir pendant la nuit.

Méthode 1:

Ingrédients:

  • - Un peu d'huile de lavande
  • - 1 cuve d'eau tiède

Direction:

  • - Dissoudre l'huile de lavande dans l'eau tiède.
  • - Faites tremper votre corps dans la baignoire.
  • - Laisser agir 10 minutes avant de dormir la nuit.
  • - Faites le traitement une fois par jour pendant la nuit.

Méthode 2:

Ingrédient:

  • - Un peu d'huile de lavande

Direction:

  • - Frottez cette huile chaude sur vos jambes touchées.
  • - Avant de dormir, vous massez doucement les jambes en mouvements circulaires en quelques minutes.
  • - N'oubliez pas de masser les jambes de vos chevilles vers le haut.
  • - Répétez le traitement une fois par jour avant de dormir la nuit.

6. Récoltez les avantages de la menthe poivrée

La menthe poivrée a une teneur élevée en menthol qui peut aider à engourdir la sensation d'agitation dans vos jambes et à soulager la douleur des muscles endoloris.

  • - Buvez une tasse de thé à la menthe poivrée avant de vous coucher pour détendre les muscles et favoriser un sommeil réparateur. En fait, 3 à 4 tasses de thé à la menthe poivrée par jour sont considérées comme saines.
  •  - Alternativement, appliquez de l'huile de menthe poivrée directement sur les jambes, puis massez doucement vos jambes pendant 5 à 10 minutes. Cela aidera à soulager les tensions.

7. Le thé au persil

Le persil est riche en minéraux tels que le calcium, le fer, le potassium, le manganèse et le magnésium, des vitamines comme A, B1, B2, B3, B5, B6, C, E, K, des antioxydants, des anesthésiques et des antiseptiques. Par conséquent, ce thé aide à augmenter l'assimilation du fer présent dans votre corps et à augmenter l'absorption. Les étapes détaillées pour faire du thé au persil sont les suivantes.

Ingrédients:

  • - Quelques feuilles de persil
  • - 1 tasse d'eau bouillante
  • - 1 cuillère à café de miel (facultatif)
  • - 1 cuillère à café de jus de citron (facultatif)

Direction:

  • - Versez l'eau bouillante sur les feuilles de persil.
  • - Laissez infuser pendant plusieurs minutes.
  • - Filtrez le thé.
  • - Mélangez le thé avec le miel et le jus de citron si désiré.
  • - Sirotez le thé.
  • - Faites le traitement 2 à 3 fois par jour.

Remarque: vous ne devriez pas manger d'aliments contenant beaucoup de calcium pendant que vous prenez du thé au persil, car cela peut aggraver la situation. Par conséquent, vous devez demander à votre médecin avant de consommer le thé.

Articles les plus consultés