Savoir pourquoi vous devez limiter votre consommation de sel

07:11 FENGHOUR mohammed 0 Comments

Tout en excès est mauvais et il est trop grave de consommer trop de sel.

Votre corps a besoin d'un peu de sel tous les jours pour le sodium qu'il contient. Le sodium joue un rôle important dans le corps. En particulier, il règle les volumes de fluides dans le corps et aide à l'absorption de divers autres nutriments dans les cellules du corps. En outre, le pH normal, ou le niveau acide du sang est influencé par le sodium.

Comme le sodium ne peut pas être fabriqué par le corps, vous devez fournir à votre corps un montant adéquat à travers les aliments que vous mangez.

L'excès de sodium dans le corps, cependant, peut nuire à votre santé car cela endommage les reins. Il favorise également la rétention d'eau qui augmente le poids de l'eau dans le corps.

La quantité recommandée de sel ne dépasse pas 5 grammes par jour (1 cuillère à café de sel est d'environ 6 grammes). Plus que cela est nocif pour votre santé globale et peut provoquer des réactions indésirables dans votre corps.
Savoir pourquoi vous devez limiter votre consommation de sel

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous devez limiter votre consommation de sel.


1. Endommage les reins


Votre corps a besoin d'une petite quantité de sodium pour maintenir un bon équilibre hydrique. Mais l'excès de sodium peut endommager vos reins.

L'excès de sel provoque les reins pour retenir l'eau afin de diluer cet électrolyte dans votre circulation sanguine afin d'aider votre cœur à fonctionner correctement. Cela place une charge sur les reins et affecte la fonction rénale.

Une étude en 2002 publiée dans "Journal of Nephrology" a révélé que la restriction de l'apport en sodium est une mesure préventive et thérapeutique importante chez les patients atteints de maladies rénales chroniques de diverses origines, ainsi que ceux qui risquent d'être atteints de maladies rénales, comme les patients hypertendus ou diabétiques.

Une autre étude publiée en 2012 dans "Nephrology Dialysis Transplantation" rapporte qu'une réduction modérée du sodium alimentaire chez les patients rénaux est associée à une pression artérielle plus faible, à une diminution de l'excrétion de protéines dans l'urine et à de meilleurs résultats.

L'information sur l'impact de l'apport en sel au cours des maladies rénales est fragmentaire, mais souligne que l'apport élevé en sel aggrave les résultats à long terme.

Plus tard, une étude en 2013 publiée dans le "Journal of the American Society of Nephrology" a révélé que deux semaines de réduction de l'apport en sel chez les patients atteints d'une maladie rénale chronique ont entraîné des chutes considérables du volume excessif de liquide extracellulaire, de la pression sanguine et de l'excrétion de protéines dans l'urine. Si elle était maintenue à long terme, les effets pourraient réduire le risque de progression de 30 p. 100 de l'insuffisance rénale du patient.

2. Augmente la pression artérielle


L'hypertension artérielle est une des principales causes de maladies cardiovasculaires, et l'apport élevé en sel est l'une des principales causes d'hypertension artérielle.

Un niveau élevé de sodium dans le corps provoque une diminution de la synthèse de l'oxyde nitrique, un vasodilatateur artériolaire. Cela signifie que le flux sanguin connaît plus de résistance car les vaisseaux sanguins ne sont pas plus nombreux.

Une étude en 2009 publiée dans Journal of Renal Nutrition rapporte une faible diminution (1,1 mm Hg) de la pression artérielle systémique, mais non diastolique, avec une consommation réduite de sodium. L'étude conclut que la restriction du sodium chez les patients hypertendus réduit la tension artérielle, tout en notant que l'impact à long terme de la réduction de la consommation de sel sur la tension artérielle, la mortalité et la morbidité restait à définir.

3. Augmente le risque de cancer de l'estomac


Une forte consommation de sel est liée à un risque plus élevé de cancer de l'estomac. En fait, le Fonds mondial de recherche sur le cancer et l'American Institute for Cancer Research confirment que le sel, ainsi que les aliments salés, constituent l'une des causes probables du cancer de l'estomac.

Un régime alimentaire à haute teneur en sel peut induire une activité génétique dans les bactéries Helicobacter pylori de l'estomac, ce qui rend les symptômes plus sévères. L'apport élevé en sodium peut également rendre le traitement contre le cancer moins efficace.

Une étude en 2009 publiée dans "World Journal of Gastroenterology" rapporte que la limitation de la consommation de sel et de nourriture salée est une stratégie pratique pour prévenir le cancer gastrique.

Une étude en 2014 publiée dans "Cancer Treatment and Research" confirme également un effet négatif important de l'apport total en sel et des aliments riches en sel sur le risque de cancer gastrique dans la population générale.

Si vous souffrez déjà d'un ulcère d'estomac ou si vous risquez plus d'avoir un cancer de l'estomac, vous devriez éviter d'ajouter du sel à votre nourriture et d'opter pour des options de faible teneur en sodium.

4. Affaiblit les os


Un apport excessif en sel peut également être mauvais pour vos os. Trop de sel peut provoquer une perte de calcium de vos os. Le calcium est un élément essentiel pour les os solides.

Comme les os perdent du calcium, ils deviennent plus faibles et peuvent se casser beaucoup plus facilement. Cela peut également augmenter votre risque d'ostéoporose.

Une étude menée en 2013 par la Société endocrinienne a révélé qu'un régime à haute teneur en sel soulève le risque de rupture d'un os de la femme après la ménopause, quelle que soit sa densité osseuse. Cette étude japonaise rapporte que les femmes âgées qui ont consommé la plus grande quantité de sodium avaient plus de quatre fois le risque de fracture non vertébrale ou de fracture sur un site autre que la colonne vertébrale.

Cependant, une étude en 2016 publiée dans le "Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism" a révélé que si l'association de l'apport élevé de sodium et des os plus faibles semble logique, la faible consommation de sodium par elle-même n'est pas susceptible d'être bénéfique pour les os.

5. Déclenche l'asthme


L'asthme, qui peut affecter les enfants et les adultes, peut réduire considérablement la qualité de vie. Pour gérer l'asthme, le régime joue un rôle clé.

L'apport en sel peut déclencher une poussée d'asthme. En outre, comme les patients souffrant d'asthme sont susceptibles d'avoir un risque accru de maladies cardiovasculaires, rénales, osseuses et autres, le suivi d'un régime à faible teneur en sel les profitera également indirectement.

Une étude en 2010 a révélé que le maintien d'un régime à faible teneur en sodium pendant une à deux semaines diminue la bronchoconstriction en réponse à l'exercice chez les personnes souffrant d'asthme.

L'étude conclut qu'un régime à faible teneur en sel peut être considéré comme une option thérapeutique chez les adultes souffrant d'asthme. Cependant, il devrait être considéré comme une intervention adjuvante pour compléter la pharmacothérapie optimale, et non comme une alternative.

6. Conduit à l'œdème


Le sel peut amener les reins à retenir le liquide, ce qui peut entraîner une rétention d'eau ou un œdème. Cette rétention se produit parce que les reins pensent que le corps a besoin de plus de liquide pour compenser la diminution du débit sanguin.

En outre, une forte consommation de sodium peut entraîner un déséquilibre électrolytique, autre cause d'œdème.

Bien que l'œdème puisse se produire dans n'importe quelle partie de votre corps, il affecte généralement les mains, les chevilles, les jambes et les pieds. L'enflure de ces parties du corps due à un œdème peut affecter vos activités quotidiennes.

Avec une diminution de l'apport en sel, vous pouvez traiter facilement l'œdème.

7. Conduit à l'obésité


Un régime alimentaire à forte teneur en sel est également lié à l'obésité, car les personnes ayant une consommation plus élevée de sodium ont tendance à consommer plus de calories et à avoir de mauvaises habitudes alimentaires. De plus, la consommation de sodium elle-même semble être liée à l'obésité.

Une étude en 2006 rapporte que l'augmentation de l'apport de sodium provoque une augmentation progressive de la soif. Cela conduit à une consommation accrue de boissons à forte teneur en calories, ce qui entraîne l'obésité.

Une autre étude publiée en 2015 dans Hypertension a révélé que la consommation élevée de sel est significativement liée à une masse plus élevée de graisse corporelle chez les enfants et les adultes, après ajustement pour l'âge, le sexe, le groupe ethnique et l'apport calorique. L'étude suggère que l'apport en sel est un facteur de risque potentiel pour l'obésité, indépendamment de l'apport calorique.

 Conseils pour réduire votre apport en sel



  • Choisissez des aliments non transformés ou minimisés. Les aliments en conserve et transformés sont généralement chargés de sel ajouté.
  • Lors de l'épicerie, lisez attentivement les étiquettes des aliments et choisissez les produits à base de sodium.
  • Évitez la pizza au pepperoni, le pain blanc, le fromage fondu, les hot-dogs, les spaghettis à base de sauce, le jambon, le ketchup, le riz cuit et les tortillas de farine, car ils sont généralement chargés de sel.
  • Au lieu du sel traité, n'utilisez qu'une pincée de sel de mer Celtique ou Himalayan de haute qualité.
  • Ne pas ajouter beaucoup de sel aux aliments lors de la cuisson. Au lieu de cela, utilisez du poivre, des herbes et des épices pour ajouter de la saveur à vos plats.
  • Ne pas garder un agitateur sur votre table à manger.
  • Consommer des aliments riches en potassium pour aider à freiner les effets du sodium sur la tension artérielle.
siege auto

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires: