Comment l'exercice change votre cerveau, stimule votre mémoire et vous aide à mieux penser

01:58 FENGHOUR mohammed 0 Comments

Il y a beaucoup de bonnes raisons de rester actif physiquement et incorporer une certaine forme d'exercice à votre routine quotidienne.

Certains grands avantages de l'exercice incluent de rester en forme, en gardant l'obésité à la baie et de réduire les chances de développer des maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et le diabète, quelques-unes des maladies mortelles qui ont saisis les gens dans le monde entier.

Mais il y a un autre avantage de l'exercice qui ne sont pas aussi bien connu - il vous rend plus intelligent! Oui, il est vrai, et même la recherche à travers le monde l'a prouvé de temps en temps.

L'exercice a de nombreux effets invisibles sur votre cerveau qui aident à stimuler votre mémoire et améliorer vos capacités d'apprentissage. En fait, l'activité physique régulière contribue à réduire le risque de déficience cognitive et la démence.

Lorsque vous exercez, votre corps est dans un mode actif, ce qui contribue à améliorer la circulation du sang et de l'oxygène au cerveau. Ceci assure un meilleur fonctionnement du nerf qui améliore votre santé physique, cognitive et psychologique globale.

Plus vous exercer, de plus votre cerveau sera chargé ! Toutefois, cela ne signifie pas nécessairement de frapper la salle de gym ou faire le marathon. Juste 30 à 40 minutes d'exercice modéré comme la marche ou 15 à 20 minutes d'exercice vigoureux est tout ce dont vous avez besoin chaque jour.

Voici 10 façons dont l'exercice est bénéfique pour votre cerveau.


1. Réduit le stress et l'anxiété


C'est l'un des effets les plus bénéfiques de l'exercice sur votre santé mentale. L'exercice libère des divers neurochimiques (produits chimiques "de bien-être») dans le cerveau comme la dopamine, les endorphines et la norépinéphrine, qui sont associés à l'amélioration du fonctionnement cognitif, l'humeur élevé et la vigilance.

Outre la libération de ces hormones de bien-être, il purge également le cortisol et l'adrénaline, les hormones du stress, de votre corps.

En plus de cela, l'exercice vous permet de rester distrait de votre stress quotidien en vous donnant une tâche immédiate sur laquelle se concentre votre énergie.

Une étude en 1995 publiée dans le "Journal of Applied Sport Psychology" met en évidence l'impact de l'exercice sur la réduction du stress et l'anxiété. L'étude a procédé à une méta-analyse de 40 études différentes pour affirmer que l'exercice a un effet positif sur la réduction des niveaux d'anxiété et de stress chez les individus.

Les chercheurs ont également noté que les adultes qui ont mené une vie plus stressante étaient parmi ceux qui ont bénéficié le plus par l'exercice.

Une autre étude publiée en 2013 a analysé plusieurs études et a conclu que l'exercice et l'activité régulière ont des impacts positives sur les processus physiopathologiques de l'anxiété. De plus, l'exercice est également associée à l'anxiété réduite dans les milieux cliniques. Cependant, des études ultérieures sont nécessaires pour explorer les applications cliniques de l'exercice dans les troubles anxieux.

2. Combat et prévient la dépression


L'exercice contribue beaucoup dans la lutte contre les symptômes de la dépression.

La dépression est une condition mentale qui limite les capacités des neurotransmetteurs (produits chimiques du cerveau) pour favoriser une meilleure communication à travers le cerveau et arrête la capacité du cerveau à s'adapter à de nouvelles situations.

L'exercice aide à combattre ces symptômes de la dépression en augmentant la production de BDNF (facteur neurotrophique issu du cerveau). BDNF est une sorte de protéine qui aide les neurotransmetteurs à exercer leurs fonctions efficacement.

Une étude en 2004 publiée dans le " Primary Care Companion to Journal of Clinical Psychiatry " met en évidence l'efficacité de l'exercice pour réduire les symptômes de la dépression, même si les mécanismes sous-jacents aux effets antidépresseurs de l'exercice restent en débat.

Cette étude suggère également que l'accent devrait être mis sur la fréquence de l'exercice plutôt que la durée ou l'intensité jusqu'à ce que le comportement va être bien établi.

Une autre étude menée en 2005 à l'Université du Texas a affirmé que 30 minutes d'exercice d'intensité modérée cinq jours par semaine pendant jusqu'à 12 semaines ont aidé à réduire les symptômes de la dépression de près de la moitié. Cette étude est publiée dans "American Journal of Preventive Medicine".

Une autre étude publiée en 2014 signale que l'exercice non seulement aide à combattre la dépression, mais aide à la prévenir, aussi.

3. Réduit le risque de la démence et la maladie d'Alzheimer


L'exercice, physiquement ou mentalement, est utile pour réduire le risque de démence en ou le développement de la maladie d'Alzheimer, deux problèmes communs liés à l'âge cognitif. Cela se produit parce que l'exercice améliore l'oxygénation et la circulation du sang vers le cerveau, ce qui se traduit par des niveaux plus élevés de BDNF, un facteur de croissance du tissu nerveux qui est important pour la santé du cerveau.

Selon une étude en 2011 publiée dans " Mayo Clinic Proceedings " , l'exercice physique a un effet neuroprotecteur du cerveau et fonctionne comme un traitement préventif ou modificateur de la de la démence et le vieillissement du cerveau. L'étude note que l'exercice est comme une stratégie thérapeutique importante pour faire face à la démence ou la déficience cognitive légère et il ne doit pas être ignorée.

Une autre étude en 2014 publiée dans " Lancet Neurology " indique que l'incidence de la maladie d'Alzheimer pourrait être réduite grâce à un meilleur accès à l'éducation et l'utilisation de méthodes efficaces visant à réduire la prévalence des facteurs de risque vasculaire, qui comprennent une activité physique régulière.

4. Augmente votre QI


L'exercice vous rend plus intelligent!

Une étude en 2009 a mis en évidence la manière dont l'exercice permet d'augmenter votre QI. L'étude a recueilli des données de plus de 1 million d'hommes suédois et a observé un lien convaincant entre la santé cardiovasculaire et l'amélioration de QI.

L'étude a affirmé que les jeunes adultes, qui ont amélioré leur santé cardiovasculaire entre les âges de 15 à 18 ans, ont vu une amélioration considérable de leurs niveaux de QI.

L'exercice améliore non seulement les niveaux de QI, mais aide également le développement cognitif global. Une étude réalisée en 2009 a noté que l'exercice, en particulier l'exercice aérobie, peut être extrêmement utile dans l'amélioration de la flexibilité cognitive. L'étude a vu un lien entre l'exercice d'aérobie et l'augmentation de la vitesse mentale, l'attention et la flexibilité cognitive.

5. Améliore l'humeur


Les exercices d'aérobic et des séances de musculation jouent un rôle important dans la stimulation de votre humeur.

Une étude en 2004 publiée dans une revue polonaise met en évidence les effets de l'exercice sur l'anxiété, la dépression et l'humeur. L'étude montre que l'exercice peut également augmenter la température du corps, la circulation sanguine dans le cerveau et l'impact de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien et la réactivité physiologique au stress.

L'exercice aide à augmenter la production de la sérotonine dans le cerveau, un neurotransmetteur essentiel associé à la bonne santé et le bien-être mental. La sérotonine accrue contribue à améliorer votre humeur, ainsi s'exercer agit comme un antidépresseur naturel pour votre cerveau.

En outre, il sollicite la production de dopamine, l'hormone de bien-être qui aide à maintenir votre humeur et réduit les niveaux de stress et d'anxiété.

6. Plus de cellules du cerveau


En grandissant, vos tissus du cerveau rétrécissent et la naissance de nouvelles cellules du cerveau est limitée. Cependant, l'exercice aide à inverser cette tendance en augmentant le flux sanguin et la livraison d'oxygène bien nécessaire au cerveau.

L'exercice contribue à la construction de votre cerveau. Il aide à stimuler la neurogenèse, le processus de formation de nouvelles cellules nerveuses dans le cerveau. L'exercice permet de stimuler la production de noggine, une protéine du cerveau qui entraîne la production de cellules souches et neurogenèse.

De plus, l'exercice aide à produire BDNF, un facteur neurotrophique dérivé du cerveau qui accélère la croissance et la prolifération des nouvelles cellules du cerveau. Cela est particulièrement vrai pour l'hippocampe, la partie du cerveau qui est responsable de la mémoire. Donc, plus vous vous entraînez, plus votre cerveau produit BDNF.

7. Ralentit l'atrophie du cerveau


Lorsque vous entrez dans les trentaines 30 ans, votre cerveau commence naturellement à perdre du volume, en particulier dans la région de l'hippocampe. Cela peut affecter votre mémoire, la capacité cognitive et peut même stimuler le développement de la démence.

Une étude en 2010 a observé que l'exercice, même s'il est modéré, a aidé à gagner 1-2 % de volume dans la région de l'hippocampe. Dirigé sur les personnes âgées, l'étude a révélé que l'exercice a également été utile pour gagner la mémoire spatiale.

8. Augmente la mémoire


Même une routine d'exercice modérée comme la marche peut aider à augmenter l'apprentissage, les fonctions de la mémoire et la capacité de raisonnement abstrait. L'amélioration de la nutrition et l'oxygénation du cerveau permet d'améliorer de meilleures capacités d'apprentissage et de retenue.

L'exercice agit comme un booster de mémoire naturelle pour votre cerveau. Il contribue à améliorer le fonctionnement du cerveau en encourageant la croissance de nouveaux capillaires et en améliorant la circulation sanguine. Cela conduit à une production accrue de protéines, qui contribuent en outre à stimuler la croissance de nouvelles cellules nerveuses et l'amélioration de la fonction des neurones dans le cerveau.

L'exercice aide également à améliorer les fonctions de votre pensée de haut niveau (fonctions exécutives) qui sont importants pour le comportement, la planification, l'organisation et la résolution de problèmes.

En fait, une étude en 2015 conclut que l'exercice d'aérobie aiguë évoque des différents effets positifs sur les fonctions exécutives du cerveau. L'étude affirme en outre qu'une routine d'exercice d'intensité modérée a eu un impact significatif sur les mécanismes cérébraux liés à la mémoire à court terme.

9. Améliore la concentration


L'exercice aide beaucoup à éclaircir votre esprit, calmer vos nerfs et améliorer votre concentration, et l'attention. 

Une étude en 2008 a rapporté que l'exercice a un effet positif sur la performance cognitive des individus. L'étude a conclu que l'exercice de coordination bilatérale (CE) est plus efficace dans la réalisation de la tâche de concentration et d'attention. Il conduit à une pré-activation de certaines parties du cerveau, qui sont également responsables des fonctions de médiation comme l'attention.

Une autre étude confirme l'hypothèse que l'exercice physique intense améliore l'attention des enfants et des adolescents atteints d'un trouble déficitaire de l'attention / hyperactivité (TDAH). Cela peut être utile pour leur apprentissage, alors que l'attention est essentiel pour la performance scolaire.

10. Vous rend plus heureux


L'exercice est une routine qui peut vous rendre plus heureux de multiples façons.

L'exercice contribue à la libération de la dopamine, une hormone de bien-être qui joue un rôle important dans le bonheur et les sentiments de plaisir. Plus vous exercer, la sécrétion de dopamine augmente et plus vous êtes heureux!

L'exercice augmente même les niveaux de sérotonine et les endorphines qui peuvent vous faire sentir heureux.

Une étude en 2015 a examiné les données sur l'activité physique de 15 pays européens et a conclu que les niveaux d'activité élevés étaient associés à des niveaux plus élevés de bonheur.

Une autre étude en 2015 a constaté qu'un programme d'exercice physique a eu des effets positifs sur le bonheur chez les personnes âgées.

Par ailleurs, l'exercice aide à augmenter votre confiance en soi et l'estime qui conduit finalement à vivre plus heureux !

Comment l'exercice change votre cerveau, stimule votre mémoire et vous aide à mieux penser

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires: