Comment faire une compresse froide à la maison et ses avantages

Lorsque vous créez une boite de premiers secours, un paquet froid est l'une des choses les plus importantes que vous devriez y inscrire. Une compresse froide contribue à réduire l'inflammation, les saignements et les ecchymoses au cours des 48 premières heures suivant l'apparition d'une blessure.

La température froide limite la circulation et entraîne une contraction des vaisseaux sanguins, ce qui empêche les saignements supplémentaires. En outre, la température froide offre un effet engourdissant sur les nerfs, qui joue un rôle clé dans la réduction de l'enflure et de l'inflammation. Cela peut également aider à limiter les ecchymoses.

Lorsque vous utilisez une compresse froide, il est préférable d'alterner entre 20 minutes d'utilisation et 20 minutes de repos.

Au lieu d'acheter un paquet froid de la pharmacie, vous pouvez facilement en faire un à la maison en utilisant des articles facilement disponibles. De plus, il ne faut que quelques minutes à faire et peuvent être stockés dans le congélateur.


Voici 8 méthodes différentes pour créer une compresse froide à la maison.


1. Pack de glace


L'utilisation de glaçons est l'une des meilleures et plus simples façons de créer une compresse froide à la maison. Vous pouvez la préparer en moins de 5 minutes et l'utiliser tout de suite.


  1. Mettez des glaçons dans un sac en plastique.
  2. Faites couler une gousse à l'eau froide.
  3. Enveloppez la débarbouillette autour du sac en plastique de glace.
  4. Appliquer la compresse sur la zone affectée.


2. Compresse à serviette


Vous pouvez utiliser une petite serviette pour faire une compresse froide si vous n'avez pas de glace disponible. En outre, une compresse fabriquée à partir d'une serviette humide est plus confortable pour les zones sensibles, comme les yeux.


  1. Humidifiez une petite serviette à l'eau froide.
  2. Séchez l'excès d'eau et placez-le dans un sac plastique scellé.
  3. Mettez le sac en plastique dans le congélateur pendant 15 minutes.
  4. Votre compresse froide est prête à l'emploi.


3. Compresse de nourriture congelée


Au lieu de glace, vous pouvez utiliser un sac de nourriture surgelée comme une compresse froide. Il est préférable d'utiliser des légumes plus petits comme les pois ou le maïs, de sorte que la compresse peut bien s'asseoir sur votre peau.

  1. Prenez un sac de pois glacés ou tout autre petit légume.
  2. Faites couler une gousse à l'eau froide.
  3. Enveloppez la débarbouillette autour du sac alimentaire congelé.
  4. Appliquer la compresse sur la zone affectée.

Un autre truc cool est que vous pouvez congeler de petits paquets de ketchup pour créer de minuscules paquets de glace pour les yeux ou le nez.

4. Compresse froide de l'alcool



Le frottement de l'alcool aide à changer le point de congélation de l'eau, de sorte que l'eau ne se durcit pas dans un bloc de glace. Ceci est utile lorsque vous avez besoin d'une compression froide qui est plus souple pour être appliquée sur différentes parties du corps.

  1. Mélanger ½ tasse d'eau et ½ tasse d'alcool à frotter.
  2. Verser la solution dans un sac Ziploc.
  3. Sceller et mettre le sac dans le congélateur pendant plusieurs heures ou pendant la nuit.
  4. Mettez un chiffon entre votre peau et le pack de gel lorsque vous l'appliquez dans la zone touchée.

Vous pouvez également ajouter de la coloration alimentaire à la solution pour créer un pack de gel coloré et amusant.

5. Compresse de sel


Pour une compresse froide qui conserve la froideur pour une durée plus longue, le sel de table ordinaire est très efficace. L'ajout de sel à l'eau l'empêchera de se figer complètement, de sorte que le paquet de glace reste plus mince et de nature plus souple.


  1. Ajouter 2 cuillères à soupe de sel à 2 tasses d'eau.
  2. Versez la solution dans un sac ziploc de taille moyenne.
  3. Sceller et mettre le sac dans le congélateur pendant plusieurs heures ou pendant la nuit.
  4. Enveloppez le sachet froid dans un chiffon fin avant utilisation.


6. Compresse avec cuillère froide 


Une cuillère froide fonctionne aussi comme une excellente compresse froide, surtout pour vos yeux. C'est particulièrement bon pour les yeux fatigués et gonflés. La compresse à cuillère froide fonctionne également bien pour réduire la douleur et l'enflure.

  1. Refroidir quelques petites cuillères en métal dans le congélateur pendant quelques heures.
  2. Placez une cuillère sur vos yeux gonflés.
  3. Lorsque la cuillère devient un peu chaude, remplacez-la par une autre cuillère froide.
  4. Faites cela pendant 10 minutes sur chaque œil.

7. Compresse de couches inutilisées



Bien que cela puisse sembler étrange, les couches inutilisées peuvent créer une excellente compresse froide. En outre, la forme de la couche la rend plus souple pour l'utilisation sur différentes parties du corps.

  1. Préparez une solution avec des quantités égales d'alcool à frotter et d'eau.
  2. Verser la solution sur la couche propre.
  3. Faites rouler la couche d'humidité dans un petit paquet serré.
  4. Mettez-le dans le congélateur pendant quelques heures.
  5. Enveloppez un chiffon épais autour de votre compresse froide et appliquez-la en conséquence.

8. Compresse avec éponge de cuisine propre


Vous pouvez également faire un sac à glace à la maison avec une éponge propre. Les éponges de cuisine sont particulièrement douces, souples et souples, ce qui les rend parfaits pour fabriquer un pack de glace confortable.

  1. Assurer une éponge de cuisine propre avec de l'eau.
  2. Mettez l'éponge dans un sac ziploc.
  3. Mettez le sac dans le congélateur pendant quelques heures.
  4. Avant l'utilisation, mettez-la sur le compteur pendant quelques minutes pour permettre à l'éponge de revenir à son état doux.
  5. Couvrez-le dans un chiffon fin et appliquez-le sur la zone affectée.

Avantages de l'utilisation d'une compresse froide


  • Gonflement: dans les premières 48 heures suivant une blessure aiguë qui cause un gonflement dans la zone touchée, vous devez appliquer une compresse froide pour minimiser ce gonflement.
  • Les crampes musculaires: lorsqu'elles souffrent de crampes musculaires, utilisez d'abord une compresse chaude. Ensuite, utilisez une compresse froide sur les muscles douloureux pour obtenir un soulagement complet de la douleur. Cela aidera également le muscle affecté à se détendre.
  • Morsures d'insectes: Lorsqu'ils sont mordus ou piqués par un insecte, appliquer une compresse froide sur la zone affectée pour arrêter les démangeaisons et réduire l'enflure dans la zone.
  • Boutons: À mesure que la température froide aide à contracter les vaisseaux sanguins sous la peau, une compresse froide est efficace pour minimiser l'aspect et la rougeur d'un bouton.
  • Fièvre: Pour réduire une forte fièvre, mettez une compresse humide et froide sur le front, car elle contribue à réduire la température.
  • Maux de dents: la douleur dans la mâchoire due à une sorte de problème oral peut être réduite avec une compresse froide, en raison de son effet engourdissant sur les nerfs.
  • Éruptions cutanées: les démangeaisons et les sensations de brûlure associées à des éruptions cutanées peuvent être traitées avec une compresse froide. De plus, cela empêchera l'éruption cutanée de devenir des cloques.
  • Colère oculaire: un emballage froid est également efficace pour soulager une douce fatigue oculaire. Tout ce que vous devez faire est de fermer les yeux et de mettre un paquet froid sur eux pendant une minute.
  • Brûleurs de rasoirs: vous pouvez utiliser un paquet froid pour obtenir un soulagement instantané de la sensation de brûlure causée par les brûlures du rasoir. Cela contribue à réduire l'inflammation, la rougeur et les démangeaisons.
  • Œil noir: chaque fois que vous avez un œil noir, appliquez immédiatement un sac à glace sur la zone affectée pour réduire le gonflement et réduire les risques de saignement interne.

Conseils supplémentaires


  • Ne jamais appliquer un sac à glace directement sur la peau nue, car il peut provoquer une brûlure à froid et endommager la peau.
  • Évitez d'utiliser une compresse froide pendant plus de 20 minutes à la fois, car elle peut causer une combustion à froid ou des gelures.
  • Évitez d'utiliser une compresse froide pour des blessures graves.
  • Les personnes souffrant de diabète ou du syndrome de Raynaud ne devraient pas utiliser de compresses froides.
  • Pour des conditions prolongées comme l'arthrite, une irritation chronique et une rigidité articulaire constante, une compresse froide n'est pas efficace. Il est préférable d'utiliser une compresse chaude.
>

Remèdes maison pour augmenter l'endurance et l'énergie

L'endurance est importante pour tout le monde, des athlètes aux ouvriers d'usine et les ménagères aux amateurs de bureau. Cela signifie la force et l'énergie nécessaires pour faire face à ses activités quotidiennes sans subir de fatigue et d'épuisement. Il peut également se référer à la capacité de soutenir un effort mental prolongé nécessaire pour mener une vie sans stress.

L'énergie faible et la diminution de l'énergie peuvent être attribuables à plusieurs facteurs de style de vie. De tels facteurs incluent un style de vie sédentaire, une consommation excessive de caféine et des boissons alcoolisées, l'utilisation de stupéfiants, une activité physique excessive, un manque de sommeil, trop de stress, de déshydratation et des habitudes alimentaires malsaines.

Les problèmes de santé, tels que le rhume, les allergies, la thyroïde hyperactive , l'obésité, le diabète, même le cancer peuvent également causer une faible endurance et niveau d'énergie. La grossesse peut aussi prendre son énergie.

Être fatigué et avoir un manque d'énergie après une sorte d'épuisement physique est sain. Cependant, si vous manquez d'endurance la plupart du temps, cela est préoccupant et devrait être diagnostiqué correctement.

Si vous vous sentez épuisé, vous pouvez trouver une vigueur et une énergie renouvelées avec quelques changements de mode de vie simples et des remèdes maison.

Voici les 10 meilleurs remèdes maison pour augmenter l'énergie et l'endurance.

Remèdes maison pour augmenter l'endurance et l'énergie

1. Mélasse (Blackstrap)


Ce sous-produit du processus de raffinage de la canne à sucre, la mélasse Blackstrap est un remède utile pour augmenter votre endurance. Elle contient des niveaux élevés de fer, de manganèse, de potassium et de cuivre qui maintiennent votre niveau d'endurance élevé.


  • Ajouter 1 cuillère à soupe de mélasse Blackstrap à un verre d'eau chaude ou de lait.
  • Buvez ce mélange une ou deux fois par jour pour augmenter l'endurance.

2. Huile de noix de coco


L'huile de coco est également bénéfique pour augmenter votre énergie et votre endurance. Il contient des graisses saines, en particulier les TCM (triglycérides à chaîne moyenne) qui sont facilement digérés et utilisés comme une forme d'énergie directe.

De plus, l'huile de noix de coco est saine pour le cœur et contribue à stimuler votre immunité et votre santé globale. Lorsqu'elle est prise avec modération, elle aide également à réduire les graisses abdominales.

Mangez 1 à 2 cuillères à soupe d'huile de coco extra vierge par jour. Vous pouvez l'ajouter à vos smoothies ou à votre café du matin. Vous pouvez également l'utiliser dans vos produits de boulangerie.

3. Vinaigre de cidre de pomme


Le vinaigre de cidre de pomme est un autre bon remède pour battre l'épuisement. Il aide à alcaliniser le corps pour vous aider à rester énergétique. De plus, ce tonique de la santé est plein d'électrolytes, ce qui donne une impulsion à votre endurance.

  1. Mélanger 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme crue, non filtré et un peu de miel dans un verre d'eau.
  2. Buvez-le deux fois par jour.

4. Curcuma


Cette épice jaune clair contient un composé appelé curcumine, qui présente de nombreux avantages pour la santé. Sa puissante propriété anti-inflammatoire aide à diminuer l'épuisement physique pour restaurer votre niveau d'énergie.

Cela réduit également le temps de récupération et augmente la performance maximale et l'endurance. Il augmente même la réparation musculaire après l'effort.


  • Buvez un verre de lait de curcuma par jour. Pour faire cette boisson saine, ajouter ½ à 1 cuillère à café de poudre de curcuma dans un verre de lait bouillant. Couvrir et laisser mijoter pendant 5 minutes. Ensuite, éteignez la chaleur, versez dans un verre et sucrez avec un peu de miel.
  • Ajouter du jus de curcuma aux jus de fruits ou de légumes fraîchement extraits pour le rendre plus sain.
  • Vous pouvez choisir de prendre des suppléments de curcuma après avoir consulté votre médecin.


5. Thé vert


Une tasse de thé vert rafraîchissant peut également augmenter votre niveau d'énergie. Les polyphénols contribuent à lutter contre la fatigue, à réduire le stress et à favoriser un meilleur sommeil.

Selon une étude en 2005 publiée dans le journal "American Physiology Society", l'apport régulier d'extrait de thé vert augmente l'endurance de la performance de l'exercice jusqu'à 24%.

  • Ajouter 1 cuillère à café de feuilles de thé vert à une tasse d'eau chaude. Couvrir et raide pendant 5 minutes. Tirez, sucrez avec du miel et buvez ce thé 2 ou 3 fois par jour.
  • Vous pouvez également prendre des suppléments de thé vert, mais seulement après avoir consulté un médecin.

6. Mangez des aliments riches en magnésium


Même un léger déficit en magnésium peut affecter votre niveau d'énergie. Le magnésium joue un rôle clé dans la réduction du glucose en énergie.

Donc, lorsque votre niveau d'énergie est faible, inclure plus d'aliments riches en magnésium dans votre alimentation. La consommation journalière recommandée de magnésium est d'environ 350 milligrammes pour les hommes et 300 milligrammes pour les femmes.

  • Les verts feuillus, les noix, les graines, les poissons, le soja, l'avocat, les bananes et le chocolat noir sont de bonnes sources de magnésium.
  • Vous pouvez également prendre des suppléments de magnésium, mais seulement après avoir consulté votre médecin.

7. Restez actif


Cela peut sembler contre-intuitif, mais rester physiquement actif, en particulier la marche, est un excellent moyen d'augmenter votre énergie. La marche aide à augmenter la capacité pulmonaire et à renforcer les muscles dans et autour du cœur.

En outre, elle améliore la digestion qui, à son tour, permet de garder le corps exempt de toxines. Tous ces facteurs sont importants pour une bonne résistance ainsi qu'un métabolisme plus élevé.

  • Profitez d'une courte promenade tous les matins dans un espace ouvert. Si possible, marcher sur l'herbe.
  • La natation, le cyclisme et la course à pied sont d'autres exercices qui contribuent énormément à stimuler l'endurance.

8. Pratiquer la respiration diaphragmatique


En pratiquant la respiration diaphragmatique, également connu sous le nom de respiration du ventre, vous pouvez aider à restaurer votre énergie. Lorsque plus d'oxygène entre dans le corps, il a un effet apaisant sur votre corps. En outre, cela contribue à lutter contre le stress et l'anxiété qui ont souvent un impact sur votre énergie.

  1. Allongez-vous dans un endroit confortable et détendez vos muscles.
  2. Mettez vos mains sur votre abdomen.
  3. Respire profondément par le nez pendant environ 2 secondes.
  4. Ensuite, expirez lentement dans votre bouche pendant environ 4 secondes.
  5. Répétez pendant 10 minutes.
  6. Faites ceci 2 ou 3 fois par jour.

9. Gandouch


Cet ancien rituel ayurvédique peut certainement donner un coup de fouet à votre niveau d'énergie. Lorsque le système immunitaire fait le travail de dégagement des déchets toxiques du corps, il a un impact sur votre niveau d'énergie. Avec l'extraction du pétrole, vous pouvez facilement vous débarrasser des toxines et économiser de l'énergie.

  • Mettre 1 cuillère à soupe d'huile de noix de coco vierge extra bio,  pressée à froid dans votre bouche.
  • Laisser l'huile dans ta bouche pendant 15 à 20 minutes.
  • Recracher et ne jamais faire l'erreur d'avaler l'huile.
  • Brossez vos dents et rincez la bouche avec de l'eau tiède.
  • Utilisez ce remède tous les jours le matin avant de manger quoi que ce soit.

10. Restez hydraté


L'eau fait jusqu'à 65 à 70 % de notre poids corporel total et quand il y a moins d'eau dans le corps, cela affecte sûrement votre énergie.

En gardant votre corps hydraté, vous pouvez réduire la fatigue et maintenir votre niveau d'énergie élevé. L'eau peut également augmenter l'endurance en combattant la fatigue musculaire.

  • Buvez une quantité suffisante d'eau tout au long de la journée à intervalles réguliers.
  • Vous pouvez également boire beaucoup de jus de fruits ou de légumes faits maison.
  • Les soupes, les ragoûts et les bouillons contribuent également à vous garder au chaud.

En outre, réduire les boissons alcoolisées et la caféine, ce qui peut entraîner une déshydratation.

Conseils supplémentaires


  • Obtenez une bonne nuit de sommeil tous les jours pour aider votre corps à guérir et à se ressourcer.
  • Reste quelque temps après une activité physique vigoureuse pour restaurer votre énergie.
  • Éliminez les zappers énergétiques de votre alimentation, tels que les produits alimentaires raffinés, le sucre et la caféine.
  • Mangez suffisamment d'aliments riches en fer, protéines et hydrates de carbone complexes.
  • Soyez optimiste envers la vie pour vous aider à rester concentré et sain.
  • Pratiquez les asanas de yoga pour augmenter votre vigilance mentale et votre force physique.
  • Passez quelques minutes à méditer tous les jours pour aider votre corps à accumuler une bonne résistance.
  • Éloignez-vous de la drogue, de l'alcool et des cigarettes.
>

Remèdes à la maison pour l'infertilité féminine (stérilité)

Une femme est considérée comme ayant un problème d'infertilité ou de stérilité lorsqu'elle est incapable de concevoir un enfant après au moins un an de rapports sexuels non protégés, réguliers et opportuns.

L'infertilité comprend également une incapacité à maintenir une grossesse ou à porter un enfant à la naissance, comme l'a décrit l'Organisation mondiale de la santé.

L'infertilité féminine représente environ un tiers de tous les cas d'infertilité, selon l'American Pregnancy Association. En fait, elle affecte environ 48 millions de femmes dans le monde.

Chez les femmes, la fertilité peut être affectée par divers problèmes de santé, tels que le syndrome des ovaires polykystiques (PCOS), l'endométriose, la maladie inflammatoire pelvienne, les fibromes utérins, l'anémie, les problèmes de la thyroïde, les trompes de Fallope bloquées, Candida et les maladies sexuellement transmissibles (MST).

D'autres facteurs, tels que la consommation excessive d'alcool, le tabagisme, l'âge (plus de 35 ans), l'obésité, le stress excessif, les antécédents de périodes irrégulières ou douloureuses, une mauvaise alimentation et une formation physique intense peuvent également augmenter le risque de stérilité chez une femme.

Expérimenter l'infertilité est émotionnellement douloureux pour toute femme et peut conduire à l'anxiété, à l'isolement, à des périodes prolongées de dépression et à une incapacité à se concentrer sur les tâches quotidiennes.

Avec des techniques telles que la fécondation in vitro (FIV) ou la maternité de substitution, de nombreuses femmes qui luttent contre la stérilité sont éventuellement en mesure d'avoir un enfant. Cependant, ces techniques sont très coûteuses et certaines femmes ne peuvent tout simplement pas se le permettre.

Il existe des traitements naturels et à base de plantes qui peuvent également aider à combattre la cause de la stérilité et augmenter vos chances de tomber enceinte. Les facteurs de style de vie, comme l'exercice régulier et la suite d'une alimentation saine, peuvent également aider.

Voici les 10 meilleurs remèdes maison pour la stérilité féminine.


1. Ashwagandha


Ashwagandha, également appelé ginseng indien, est très utile pour les femmes qui ont du mal à concevoir. Cette herbe est efficace pour maintenir l'équilibre hormonal et favoriser le bon fonctionnement des organes reproducteurs. Il aide également à tonifier l'utérus pour ceux qui ont des fausses couches récurrentes.

De plus, cette herbe aide à réduire votre niveau de stress.


  1. Mélanger 1 cuillère à soupe de poudre d'ashwagandha dans un verre d'eau chaude.
  2. Buvez-le deux fois par jour.

Note: En raison des effets secondaires possibles, il est recommandé d'utiliser cette herbe sous surveillance médicale.

2. Grenade


La grenade augmente également la fertilité chez les femmes. Cela aide à augmenter le flux sanguin vers l'utérus et épaissit la doublure utérine pour réduire les risques de fausse couche. De plus, elle favorise un développement sain du fœtus.

Selon une étude en 2015 publiée dans "Pharmacognosy Magazine", la grenade pourrait être utilisée comme complément pour améliorer la longévité, la fertilité et le taux de croissance. Cependant, la dose doit être soigneusement ajustée pour éviter les effets néfastes.


  1. Mélanger des quantités égales de graines et écorces de grenade finement en poudre et les ranger dans un pot hermétique. Prenez ½ cuillère à café de ce mélange avec un verre d'eau tiède deux fois par jour pendant quelques semaines.
  2. Vous pouvez également manger les grenades fraîches et boire du jus de grenade.


3. Cannelle


La cannelle peut aider à un bon fonctionnement des ovaires et donc être efficace dans la lutte contre la stérilité. Elle aide même dans le traitement de la PCOS, une des principales causes de l'infertilité.

Une étude en 2007 publiée dans le journal "Fertility and Sterility" a montré que la supplémentation en cannelle peut aider à améliorer la cyclicité menstruelle chez les femmes atteintes de SOPK.

Il est également utilisé pour traiter des problèmes tels que l'endométriose, les fibromes utérins et l'aménorrhée (absence de menstruations) qui peuvent affecter la fertilité d'une femme. De plus, la cannelle peut aider à prévenir les infections à levures.

  1. Ajouter 1 cuillère à café de poudre de cannelle à une tasse d'eau chaude. Buvez-le une fois par jour pendant quelques mois.
  2. En outre, inclure la cannelle dans votre régime par l'arrosage de la poudre de cannelle sur vos céréales, avoine et yogourt.

Remarque: Ne pas consommer plus de 2 cuillères à café de cette épice par jour.

4. Gattilier


Si la stérilité est due à un déséquilibre hormonal dans le corps, un remède efficace est le chasteberry, également appelé vitex.

Cette herbe aide à améliorer l'ovulation en raison de son taux élevé de prolactine. De plus, il combat le système PCOS.

  1. Ajouter 1 cuillère à café de gattilier frais ou secs à une tasse d'eau bouillante. Couvrir, laisser infuser pendant 10 minutes et égouttez. Buvez ce thé une fois par jour pendant quelques semaines ou quelques mois.
  2. Vous pouvez prendre des suppléments chasteberry, disponibles sous forme de capsules, d'extrait liquide ou de teintures. Pour un dosage et une bonne adéquation, consultez votre médecin.
Remarque: Comme cette herbe affecte certaines hormones, elle peut ne pas convenir aux femmes souffrant d'un trouble hormonal comme le cancer du sein ou celles qui prennent des antipsychotiques. De plus, ne pas utiliser cette herbe si vous subissez une fertilisation in vitro.

5. Dattes


Les dattes contiennent plusieurs éléments nutritifs qui peuvent aider à renforcer votre capacité à concevoir. Elles sont riches en vitamines A, E et B ainsi que en fer et d'autres minéraux et qui sont essentiels pour une femme à concevoir et et de porter un enfant par une grossesse à terme.

En plus d'avantages, les dattes contribuent également aux mouvements intestinaux réguliers et traitent la constipation.

  1. Broyer 10 à 12 dattes (sans les graines) avec 2 cuillères à soupe de racine de coriandre haché pour faire une pâte. Ajouter ¾ tasse de lait de vache à la pâte et faire bouillir. Laissez-le refroidir avant de le boire. Buvez-le une fois par jour pendant une semaine à partir de votre dernière période.
  2. Mangez de 6 à 8 dattes par jour comme une collation saine et ajoutez des dattes coupées au lait, au yogourt et aux smoothies.

6. Racine de maca


Une autre herbe efficace qui peut traiter la stérilité chez les femmes et les hommes est la racine de la maca. Cette herbe stimule la production normale d'hormone et elle est particulièrement bénéfique pour les femmes atteintes d'hypothyroïdie, car elle supporte la fonction thyroïdienne.

C'est aussi une bonne source de nutriments différents qui augmentent la fertilité.

  1. Mélanger ¼ à ½ cuillère à café de poudre de racine de maca dans une tasse d'eau ou de lait tiède. Buvez-le une fois par jour pendant quelques mois. Vous pouvez également ajouter de la poudre de racine de maca à vos smoothies ou céréales pour petit-déjeuner.
  2. Une autre option est de prendre un complément de racine de maca, mais seulement après avoir consulté votre médecin.

Remarque: Ne prenez pas cette plante pendant la grossesse.

7. Vitamine D


La vitamine D est essentielle pour la grossesse et pour donner naissance à un bébé en bonne santé. En fait, une carence en vitamine D peut provoquer une infertilité et une fausse couche.

Une étude en 2014 publiée dans le "Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism" indique que la vitamine D est un facteur émergent qui influence la fécondité féminine et les résultats de FIV.

  1. Exposez-vous au soleil du matin pour environ 10 minutes par jour pour aider votre corps à produire de la vitamine D.
  2. Mangez des aliments riches en vitamine D, tels que le saumon, le fromage, les jaunes d'œufs et les aliments enrichis en vitamine D.
  3. Vous pouvez choisir de prendre des suppléments de vitamine D, mais seulement après avoir consulté votre médecin.
8. Racines des arbres Banyan

Selon Ayurveda, les racines tendre du banyan sont efficaces pour traiter l'infertilité féminine.
 
  1. Sécher les racines tendre d'un banyan au soleil pendant quelques jours.
  2. Moudre les racines séchées dans une poudre et la ranger dans un récipient hermétique.
  3. Mélanger 1 à 2 cuillères à soupe de poudre dans un verre de lait.
  4. Buvez-le une fois par jour à l'estomac vide pendant trois nuits consécutives après la fin de vos périodes. Évitez de manger n'importe quoi pendant une heure après l'avoir bu.
  5. Suivez ce remède pendant quelques mois.

Remarque: Ne pas utiliser ce remède pendant votre cycle menstruel.

9. Yoga


Le yoga peut être très utile pour les femmes qui souffrent de problèmes de fertilité. Cela contribue à maintenir un poids corporel sain, ce qui augmente les chances de fertilité. Il même aide à calmer votre corps et votre esprit, tout en réduisant le stress, ce qui est connu pour contribuer à la stérilité.

Quelques postures de yoga qui aident à promouvoir la fertilité incluent Nadi Shodhan Pranayama (Alternate Nostril Breathing), Bhramari Pranayama (Bee Breath), Paschimottanasana (Seated Forward Bend), Hastapadasana (Standing Forward Bend), Janu Sirasana (Pose de la tête à pied) Badha Konasana (Pose de papillons), Viparita Karani (Pose des jambes et le mur) et Yoga Nidra (Yogic Sleep).

Rejoignez une classe de yoga ou obtenez l'aide d'un expert en yoga pour apprendre ces poses. Rappelez-vous, le yoga doit être fait correctement pour obtenir ses avantages.

10. Mangez un régime bien équilibré


Manger une alimentation équilibrée est un autre facteur important pour améliorer la fertilité. Une alimentation saine et équilibrée aide à prévenir les problèmes de santé ou les maladies pouvant entraîner une stérilité. De plus, cela augmente vos chances de concevoir.

  • Mangez des aliments remplis de protéines, comme les haricots, les épinards, les pois chiches, les pois et les lentilles.
  • Mangez des glucides dont l'indice glycémique est faible, comme le riz brun et le pain de blé entier.
  • Mangez des aliments riches en fer pour prévenir les problèmes d'ovulation. Certaines bonnes sources de fer comprennent les haricots, les viandes maigres, les légumes verts feuillus, les betteraves, les pruneaux, les abricots, les raisins secs et les dattes.
  • Inclure les œufs dans votre alimentation car ils contiennent de la vitamine D, qui joue un rôle clé dans la promotion de la fertilité.
  • Mangez des fruits et des légumes riches en antioxydants.
  • Inclure des graisses saines comme les acides gras monoinsaturés, polyinsaturés et oméga-3 dans votre alimentation afin de stimuler la fertilité. Ces graisses se retrouvent dans les poissons gras, les avocats, les noix et les graines.
  • Évitez les aliments épicés, le thé fort, le café, le sucre blanc, la farine blanche, les céréales raffinées, les aliments frits et les fruits de mer riches en mercure. Ces articles peuvent affecter la fertilité chez les femmes.

Conseils supplémentaires


  • S'efforcer de maintenir un poids sain. Le surpoids ou l'insuffisance pondérale peut contribuer à la stérilité.
  • Évitez de boire de l'alcool ainsi que les boissons contenant de la caféine, car elles peuvent vous rendre moins fertile.
  • Arrêtez de fumer et évitez la fumée secondaire.
  • Surveillez votre température basale pour savoir quand vous ovulez et planifiez l'activité sexuelle en conséquence. Vous pouvez même utiliser un calendrier d'ovulation gratuit comme guide pour vous aider à suivre votre cycle d'ovulation et à calculer les jours les plus fertiles à concevoir. 
  • Avoir des rapports sexuels tous les jours ou tous les autres jours pendant votre période fertile afin d'augmenter les chances de grossesse.
  • Réduisez le stress en pratiquant la respiration profonde, la méditation et d'autres techniques de relaxation.
  • Toujours boire de l'eau à température ambiante, car elle permet de maintenir les organes reproducteurs en bonne santé.
  • Vous pouvez toujours consulter votre gynécologue pour planifier un régime alimentaire sain pour mieux répondre à vos besoins.
>

10 Problèmes de santé communs chez les bébés et comment les traiter

Élever un enfant est plein de surprises et est l'un des emplois les plus difficiles au monde.

Bien que la parentalité soit à la fois merveilleuse et horrible en même temps, tous les parents doivent être prêts à résoudre certains problèmes de santé communs chez les bébés.

Comme chaque enfant est unique et que son système immunitaire se développe individuellement, le type et la gravité des problèmes de santé peuvent varier d'un enfant à l'autre.

S'occuper d'un enfant malade est difficile, car les enfants deviennent nécessiteux et nécessitent un réconfort dès qu'ils sont malades. En outre, il peut être émotionnellement difficile pour les parents, car aucune mère ou père ne veut voir leur bébé malade et souffrant d'inconfort ou de douleur.

Voici les 10 principaux problèmes de santé chez les bébés et comment les traiter.


1. Colique


Si votre nouveau-né a soudainement des pleurs qui durent quelques heures et qui surviennent au moins 3 ou 4 fois par semaine, votre bébé a probablement des problèmes de colique.

C'est un problème de santé très fréquent chez les nouveau-nés, et ceux qui l'ont souvent sont appelés coliques. Il commence généralement dans la deuxième semaine de vie et dure jusqu'à environ 3 mois. Environ 20 à 25 % des bébés souffrent des coliques, selon l'American Pregnancy Association.

La cause exacte des coliques est inconnue, mais de nombreux spécialistes de la santé croient que cela peut être dû à l'air piégé dans la cavité abdominale qui provoque des douleurs et des inconforts.


  • Pour apaiser un bébé souffrant de coliques, un bain chaud aidera à distraire le bébé et à les endormir. En outre, une compresse chaude appliquée sur le ventre du bébé fournit un soulagement du gaz et elle a un effet apaisant.
  • Pour prévenir les coliques, éduquez votre bébé fréquemment et maintenez votre bébé debout aussi souvent que possible. En outre, les mères qui allaitent doivent surveiller de près leur alimentation.


2. Reflux gastro-œsophagien


Un autre problème commun chez les bébés est le reflux gastro-œsophagien (RGO), également appelé reflux infantile.

Lorsqu'ils souffrent de RGO, le contenu de l'estomac remonte dans l'œsophage, ce qui amène le bébé à cracher du liquide qui est principalement constitué de salive et d'acide gastrique.

Environ la moitié de tous les nourrissons crachent plusieurs fois par jour au cours des 3 premiers mois de leur vie, selon l'Institut national des maladies du diabète et des maladies du système digestif des États-Unis. Le problème se résout lorsque l'enfant atteint l'âge de 12 à 14 mois.

Certains facteurs qui peuvent mettre votre bébé à un risque plus élevé de RGO comprennent la naissance prématurée, couché à plat la plupart du temps et ne consommant qu'un régime alimentaire liquide.
 
  • Pour éviter le reflux infantile, gardez la tête de votre bébé élevée sur le berceau ou le lit de à l'aide de quelques serviettes. Aussi, essayez de faire dormir votre bébé sur le dos ou le côté gauche.
  • Pendant l'allaitement, mettre votre bébé assis sur vos genoux et éviter de déposer votre bébé immédiatement après l'alimentation.
  • Les massages abdominaux réguliers sont également un bon moyen d'améliorer le fonctionnement des systèmes digestifs chez les bébés. Masser doucement le ventre de votre bébé en utilisant de l'huile dans le sens des aiguilles d'une montre pendant 3 à 4 minutes, deux fois par jour. Cependant, ne jamais masser votre bébé immédiatement après une alimentation.

3. Douleur dentaire


La douleur dentaire peut transformer le bébé le plus détendu en un bébé capricieux.

Les bébés éprouvent des problèmes de dentition dès que leur premier ensemble de dents commence à apparaître à travers les gencives. La dentition commence habituellement entre 6 et 8 mois, et cela peut prendre jusqu'à 2 ans pour que toutes les dents puissent venir.

Outre la douleur, les bébés peuvent avoir d'autres symptômes comme la bave excessive, l'agilité, la tendance à mordre les choses, l'insomnie, une faible fièvre, une diminution de l'appétit, et en tirant leurs oreilles ou en frottant le menton ou les joues.

  • Pour apaiser les inconvénients liés à la dentition, la meilleure option est d'offrir à votre bébé un long morceau de carotte, de concombre ou de céleri raffiné. La température froide aidera à apaiser la douleur des gencives et le jus va rendre le bébé plein.
  • Une autre option consiste à masser doucement les gencives douloureuses pour réduire la douleur et calmer un bébé exigeant.

4. Éruption cutanée


L'éruption cutanée est un autre problème commun auquel les parents doivent faire face.

L'éruption cutanée se caractérise par une peau enflammée et une éruption cutanée sur les parties supérieures, les fesses et les zones génitales. La cause principale est l'exposition prolongée à une couche sale, qui peut être humide avec de l'urine ou souillée avec des selles.

Ce type d'éruption cutanée peut causer beaucoup d'inconfort et, si elle n'est pas traitée en temps opportun, elle peut entraîner une levure ou une infection bactérienne.

  1. Pour soulager la douleur et l'inflammation due à une éruption cutanée, l'huile de coco est très efficace. Appliquer doucement de l'huile de noix de coco sur la zone des couches plusieurs fois par jour. Cela aidera à garder la zone hydratée et à empêcher les microbes de provoquer une infection.
  2. Un autre remède à la maison est le vinaigre. Ajouter 1 cuillère à café de vinaigre blanc à 1 tasse d'eau. Utilisez cette solution pour essuyer le fond de votre bébé en changeant de couche.
  3. Si vous utilisez des couches réutilisables ou en tissu, assurez-vous de bien les nettoyer et rincez-les dans une solution faite de ½ tasse de vinaigre ajouté à un demi-godet d'eau.

5. Gaz


Comme les bébés se couchent la plupart du temps, ils souffrent souvent de gaz abdominale. Lorsque le gaz ne passe pas facilement, il provoque des douleurs et des pleurs intenses.

Les enfants en bas âge peuvent également développer du gaz en raison de l'utilisation de médicaments antibiotiques, de l'intolérance au lactose, de manger des aliments formant des gaz, de ne pas mâcher leurs aliments à fond, d'avaler de grandes quantités d'air et de ne pas boire suffisamment d'eau.

  • Pour traiter tout type de problème de gaz chez les bébés, l'asafetida est très efficace en raison de ses propriétés antispasmodiques et antiflorescentes. Dissoudre une pincée de poudre d'asafetida dans 1 cuillère à soupe d'eau chaude. Appliquez-le autour du nombril de votre bébé dans le sens des aiguilles d'une montre. Réappliquez au besoin.
  • Une autre option consiste à appliquer une compresse chaude sur le ventre de votre enfant pour aider à expulser le gaz piégé et à détendre le bébé.

6. Constipation


Non seulement les adultes, même les petits bébés souffrent de la constipation.

Un bébé est probablement constipé si ses selles sont moins fréquentes que d'habitude. En outre, ils devront peut-être faire plus que d'habitude pour transporter les selles. D'autres signes incluent le sang dans les selles, un ventre ferme et le refus de manger.

La constipation chez les bébés peut se produire en raison de l'introduction de nouveaux aliments solides, des ingrédients utilisés dans la formule du bébé, du manque d'activité et de la déshydratation.

  • Lorsque votre bébé souffre de constipation, la meilleure chose que vous pouvez faire est de le nourrir un peu de yogourt contenant des cultures vivantes de temps à autre. De tels produits probiotiques assurent une bonne digestion.
  • Aussi, n'oubliez pas d'augmenter leur consommation de liquide pour une hydratation appropriée, ce qui est essentiel pour les mouvements intestinaux réguliers. Pour les bébés, l'eau et le lait sont les meilleurs fluides.

7. Fièvre


La fièvre est un signe commun de maladie et une réponse normale du système immunitaire d'un enfant à un virus ou une infection bactérienne.

Chez un bébé sain, une fièvre peut durer environ 3 à 5 jours dans des circonstances normales.

La cause la plus fréquente de fièvre chez les bébés est une infection virale. D'autres causes comprennent la dentition, un changement d'environnement, etc.
 
Une légère fièvre n'est pas préoccupante, mais si la température est toujours élevée, consultez immédiatement un médecin.

  • Dès que votre bébé souffre de fièvre, donnez-leur un bain d'éponge. Aussi, mettez un chiffon humide sur le front de votre bébé de temps en temps pour aider la température à descendre plus rapidement.
  • Pour les mères qui allaitent, l'allaitement maternel aidera beaucoup. Le lait maternel est plein de nutriments qui renforcent le système immunitaire faible d'un bébé.

8. Rhume


Le rhume commun est la cause la plus fréquente de la maladie chez les enfants. En fait, au cours de la première année de vie, la plupart des bébés ont jusqu'à sept rhumes.

C'est un type d'infection virale qui commence par une congestion nasale et un écoulement nasal. D'autres signes et symptômes d'un rhume chez les bébés sont une légère fièvre, des éternuements, de la toux, de la perte d'appétit, de l'irritabilité, de la difficulté à dormir et du refus de nourrir ou de prendre la bouteille en raison de la congestion nasale.

Les bébés sont très sensibles au rhume en raison de leur faible immunité. Le problème est fréquent chez les bébés qui fréquentent souvent d'autres enfants plus âgés ou qui passent du temps dans les garderies.

  • Pour réduire la congestion et soulager un mal de gorge, offrez à votre bébé beaucoup de liquides. Vous pouvez également utiliser des gouttes salines ou un spray pour hydrater les voies nasales de votre enfant. Un humidificateur à brume froide est également bénéfique, car cela aidera votre bébé à respirer plus confortablement.

9. Vomissements et diarrhée


Les vomissements et la diarrhée sont fréquents chez les jeunes bébés. Également connu sous le nom un bug de l'estomac ou du ventre, la cause principale de ce problème est la gastro-entérite.

La gastro-entérite est une infection de l'intestin causée habituellement par un virus ou une bactérie, ce qui provoque également une diarrhée.

D'autres causes incluent des allergies alimentaires ou intolérance au lait, reflux gastro-œsophagien, avalant trop de lait ou de liquide parce que le trou dans la tétine de la bouteille est trop grand ou avaler accidentellement quelque chose de toxique.

Il est important de traiter rapidement les vomissements et la diarrhée, ou votre bébé peut être déshydraté, ce qui peut être dangereux, en particulier chez les très jeunes enfants.

Dans la plupart des cas, vous pouvez traiter les vomissements et la diarrhée de votre enfant en toute sécurité à la maison.

  • Le plus important, faites en sorte que votre bébé boit des liquides pour prévenir la déshydratation. Vous devriez continuer à allaiter ou à leur donner des aliments pour le lait. Vous pouvez également donner à votre bébé une solution de réhydratation orale, mais seulement après consultation de votre médecin.
  • Pour les bébés qui sont un peu plus vieux, vous pouvez les nourrir de yaourt nature ou de bananes pour vous aider à traiter la diarrhée.
  • De plus, prenez des mesures d'hygiène supplémentaires pendant que votre enfant est malade pour aider à prévenir la diarrhée et empêcher l'infection de se propager.

10. Problèmes respiratoires


Les problèmes respiratoires occasionnels chez les bébés sont également fréquents.

La difficulté respiratoire chez les bébés peut se produire en raison du rhume, de l'asthme ou des infections respiratoires comme le croup, la bronchite et la pneumonie.

Les symptômes communs liés aux difficultés respiratoires ou à la cause sous-jacente comprennent une voix rauque, une respiration rapide, une respiration sifflante, une toux légère, une fièvre légère et une congestion nasale et thoracique.

  • Pour soulager la congestion et rendre la respiration un peu plus facile, la première chose à faire est de s'asseoir avec votre bébé dans votre salle de bain à vapeur pendant 10 minutes. Vous pouvez transformer votre salle de bain en hammam en faisant courir une douche chaude et en fermant la porte.
  • Pour faciliter la respiration, vous pouvez également utiliser un humidificateur pour ajouter de l'humidité à l'air.
  • Aussi, donnez à votre bébé beaucoup de liquides pour prévenir la déshydratation.
Remarque: Ne jamais ignorer les difficultés respiratoires très soudaines chez les bébés, car cela peut se produire en raison de graves problèmes de santé, tels que l'épiglottite et l'étouffement.

>

Meilleures poses de yoga pour se débarrasser de la fatigue

Dès le matin jusqu'à la fin de la nuit, un mode de vie occupé influe sur votre niveau d'énergie. Cela entraîne une sensation de fatigue.

Une raison évidente derrière la fatigue est le manque de sommeil. Cela peut également être lié au manque d'activité physique, au décalage horaire, aux effets secondaires des médicaments ou à un régime malsain.

Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Des affections médicales comme un trouble de la thyroïde, le diabète, la fibromyalgie, la sclérose en plaques, la dépression et d'autres problèmes peuvent également provoquer une fatigue chronique.

Lorsque vous vous sentez fatigué, le yoga peut ne pas sembler être la meilleure option pour une secousse d'énergie. Mais en réalité, le yoga est exactement ce que votre corps a besoin pour lutter contre la fatigue.

Le yoga fonctionne comme un excellent stimulateur d'énergie naturel et aide même à améliorer la qualité du sommeil, soulager le stress et l'anxiété, stimuler la circulation sanguine dans tout le corps et améliorer la santé physique globale.

Plusieurs études ont prouvé ses effets bénéfiques.

Une étude en 2011 publiée dans "Biopsychosocial Medicine" suggère que la formation à long terme pour le yoga peut réduire les scores liés aux indicateurs de santé mentale, tels que l'anxiété autodidacte, la colère et la fatigue.

En outre, une étude en 2013 publiée dans "Rheumatology International" note que le yoga a eu des effets bénéfiques à court terme sur la fatigue ainsi que d'autres domaines clés du syndrome de la fibromyalgie.

Il existe de nombreuses poses de yoga qui peuvent aider à combattre la fatigue et stimuler les sentiments de vitalité.

Voici les meilleures poses de yoga pour se débarrasser de la fatigue.


1. Pose de l'enfant (Balasana)



Cette pose de yoga vous aide à rester calme, mis à la terre et relié à la terre.


  1. Glissez-vous sur le sol et asseyez-vous sur vos talons ou vos jambes.
  2. Laissez vos bras lâches par vos côtés ou étirez-les directement.
  3. Exhalez-vous et inclinez-vous lentement vers l'avant, jusqu'à ce que votre front touche le sol et votre torse repose sur vos cuisses.
  4. Maintenir la position pendant 20 à 30 secondes ou plus, respirer doucement.
  5. Retournez lentement à la position de départ.
  6. Répétez 10 à 20 fois par jour.


Attention: cette pose de yoga n'est pas recommandée pour les femmes enceintes et celles qui ont des blessures récentes ou chroniques aux genoux.

2. Pose du Cobra (Bhujangasana)



La pose du Cobra, une partie de la séquence des postures de yoga dans Surya Namaskar ou Sun Salutation, est une excellente pose pour battre la fatigue.

Cela aide à réduire la fatigue et le stress, tout en améliorant la circulation sanguine dans tout le corps. Elle renforce également la plupart des muscles de votre corps, stimule vos organes abdominaux et ouvre le cœur et les poumons.


  1. Allongez-vous sur le ventre avec vos jambes tendues.
  2. Placez vos paumes sur le sol sous vos épaules et maintenez vos coudes pliés vers le haut.
  3. Votre menton et tous vos orteils devraient toucher le sol.
  4. Inhalez et lâchez votre poitrine vers le haut, en vous repliant autant que vous le pouvez sans utiliser la force de votre bras.
  5. Tenez cette position pendant 15 à 30 secondes, en fonction de votre niveau de confort.
  6. Exhalez et couchez lentement, vous relaxez et prenez quelques respirations profondes.
  7. Répétez-le au moins 5 fois, détendez-vous pendant 15 secondes entre chaque tour.
  8. Terminez avec la pose de l'enfant et détendez-vous pendant un certain temps avant de vous lever.

Ne pas surcharger votre dos. Soyez doux.

Attention: cette pose de yoga n'est pas recommandée pour les femmes enceintes et celles qui souffrent de maux de tête, une blessure au dos ou un syndrome du canal carpien.

3. Pose de papillons (Baddha Konasana)



Cette pose de yoga simple aide également à soulager la fatigue. Elle détend et étire les muscles de l'intérieur des cuisses et des hanches.

En outre, elle aide à la digestion et améliore la flexibilité dans la région de la hanche.


  1. Asseyez-vous sur le sol avec vos jambes écartées tout droit et votre dos droit.
  2. Pliez vos genoux et mettez vos pieds vers l'intérieur.
  3. Placez la plante de vos pieds ensemble, à environ 6 à 8 pouces de votre bassin.
  4. Tenez vos pieds fermement avec vos mains.
  5. Inhalez profondément, appuyez sur les cuisses et les genoux vers le bas.
  6. Respirez normalement et rabattez les deux pattes vers le haut et vers le bas.
  7. Commencez lentement et augmentez progressivement la vitesse, en continuant pendant 5 à 10 minutes.
  8. Ralentissez et arrête.
  9. Respire profondément et respirez en vous déplaçant vers l'avant, en gardant le menton vers le haut et la colonne vertébrale dressée.
  10. Prenez quelques respirations longues et profondes, essayez de vous détendre et redressez lentement vos jambes en face de vous.


4. Pose de chien descendant (Adho Mukha Svanasana)



Cette pose aide à soulager la fatigue en rajeunissant tout le corps et en améliorant la circulation sanguine. Elle étire également les épaules, les jambes et la colonne vertébrale, tout en renforçant la force dans tout le corps.

En outre, elle stimule l'immunité et aide à la digestion.

  1. Prenez le sol sur les mains et les genoux.
  2. Gardez vos paumes plates sur le sol, les doigts écartés devant vous.
  3. Exhalez, élevez vos genoux du sol (comme s'il s'agissait d'une pompe) et vos hanches vers le haut vers le plafond.
  4. Maintenez la position pendant quelques minutes, en respirant profondément.
  5. Pour libérer, exhaler et porter vos genoux sur le sol.
  6. Détendez-vous dans la pose de l'enfant pendant une minute avant de vous lever lentement.
Attention: cette pose n'est pas recommandée pour les personnes atteintes d'un syndrome du canal carpien ou souffrant d'une blessure au dos, aux épaules ou aux bras.

5. Pose du pont (Setu Bandhasana)



Cette pose de yoga est magnifique à considérer, car elle forme une structure en forme de pont. Elle renforce et soulage vos muscles du dos fatigués, ce qui entraîne une sensation de détente.

Cela renforce également l'épine dorsale et empêche les problèmes liés aux os.

  1. Allongez-vous sur le dos.
  2. Pliez vos genoux et placez vos pieds à plat sur le sol à l'écart de la hanche.
  3. Étirez vos bras aux côtés de votre corps, gardez vos mains vers le bas.
  4. Inspirez et élevez vos hanches du sol, en appuyant fermement sur le sol.
  5. Relevez votre haut du corps avec vos hanches, changez votre poids sur vos épaules.
  6. Maintenir la position pour 5 à 8 respirations profondes. Vous pouvez utiliser vos mains pour soutenir votre dos dans cette position.
  7. Expirez et revenez lentement à votre position de départ.

Attention: ceux qui souffrent de blessures au cou ou au dos ne doivent pas faire cette pose.

6. Pose du chat (Marjaryasana)



La pose du chat est une autre pose populaire de yoga qui détend l'esprit et améliore la circulation sanguine pour aider à se débarrasser de la fatigue. Cela fait des merveilles pour le mal du dos.

Cette pose apporte également de la flexibilité à la colonne vertébrale et renforce les poignets et les épaules. Cela améliore même la digestion.

  1. Prenez vos mains et vos genoux en position de table.
  2. Gardez les bras perpendiculaires au sol, les mains directement sous vos épaules et à plat sur le sol.
  3. Placez vos genoux à distance de la hanche.
  4. Regarde droit devant.
  5. Avec une inhalation, lève le menton et incline la tête en arrière, enfonce ton nombril vers le bas et élève ton cône de tête.
  6. Tenez cette pose et prenez des respirations longues et profondes pendant 1 minute.
  7. Retournez lentement à la phase initiale de la table.
  8. Faites 5 ou 6 tours avant de sortir de cette pose de yoga.

Attention: cette pose n'est pas pour les femmes enceintes ou les personnes ayant des problèmes liés au dos ou au cou.

7. Pose de cadavre (Savasana)



Une fois que vous êtes à la fin de votre séance de yoga, il est temps de faire la pose du cadavre. Cette pose réparatrice est très efficace pour lutter contre la fatigue surrénale.

Elle permet une relaxation complète dans une position neutre et améliore également votre concentration et votre niveau de concentration.

  1. Allongez-vous sur votre dos, tendez vos jambes devant vous.
  2. Laissez vos pieds tomber de chaque côté.
  3. Placez vos bras à côté de votre corps, les paumes vers le haut.
  4. Fermez les yeux et concentrez-vous sur la respiration profonde.
  5. Restez dans cette position pendant au moins 10 minutes.
  6. Pour sortir, rouler sur un côté et monter lentement dans une position assise.
>

Raisons pour lesquelles vous devriez manger plus d'aliments fermentés ou probiotiques

L'art de fermenter la nourriture n'est pas un nouveau concept. Plusieurs cultures à travers le monde ferment différents types de nourriture. Cette vieille technique de préservation améliore le profil nutritionnel des ingrédients dans les aliments qui sont fermentés.

La fermentation convertit les sucres - glucose, fructose et saccharose - en énergie cellulaire et un sous-métabolisme métabolique appelé acide lactique. L'acide lactique améliore le profil des micronutriments des aliments, de sorte que les aliments fermentés sont pleins de probiotiques, d'enzymes, de vitamines et de minéraux.

Certains aliments fermentés populaires sont le yogourt, le lactosérum, le kéfir, le kombucha, la choucroute, les cornichons, le miso, le tempeh, le nattō, le kimchi et ainsi de suite.

Outre le fait que les aliments fermentés sont excellents, ils sont aussi sains pour votre esprit et votre corps. La fermentation prolonge également la durée de conservation des aliments.

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous devriez manger des aliments fermentés.


1. Restaure la santé intestinale


Inclure les aliments fermentés ou probiotiques dans votre régime alimentaire est l'un des moyens les plus faciles pour restaurer votre santé intestinale.

L'acide lactique produit pendant la fermentation favorise la croissance de la flore saine dans les intestins. Il contribue également à réduire les mauvais niveaux de bactéries dans le corps, ce qui favorise l'élimination des toxines.

Dans le même temps, cela améliore la digestion et l'absorption des nutriments.

Une étude en 2013 publiée dans "Therapeutic Advances in Gastroenterology" a révélé que les probiotiques fonctionnent comme des mesures préventives et thérapeutiques pour maintenir ou rétablir la bonne composition et le fonctionnement du microbiome intestinal.
Raisons pour lesquelles vous devriez manger plus d'aliments fermentés ou probiotiques

2. Supprime les toxines du corps


Votre corps est régulièrement exposé à diverses toxines chimiques et biochimiques présentes dans les aliments, l'eau et l'environnement qui sont chargés de métaux lourds et de produits chimiques.

Au fil du temps, cela peut entraîner une accumulation de toxines dans le corps qui peut causer des maux de tête, la fatigue ou la lenteur, les fluctuations de poids, la mauvaise haleine, les problèmes digestifs et plus encore.

Vous pouvez arrêter cette accumulation de toxines nocives en mangeant des aliments fermentés.

Les aliments fermentés contribuent à décomposer les nutriments dans les aliments grâce à l'action des microorganismes bénéfiques présents dans ces aliments. Cela améliore à son tour la digestion et aide à éliminer la toxicité des métaux du corps.

3. Supporte la fonction immunitaire


Les intestins contiennent plus de cellules immunitaires que le reste du corps. En gardant vos intestins sains à l'aide de bons microbes présents dans les aliments fermentés, vous pouvez également construire votre immunité.

Le manque de ces bactéries bénéfiques permet aux microbes nuisibles de se développer, entraînant une inflammation dans la muqueuse qui est liée à des maladies comme les maladies cardiaques, le cancer et le diabète.

Une étude en 2013 publiée dans "Clinical Reviews in Allergy and Immunology" rapporte que les microbes intestinaux jouent un rôle clé dans le système immunitaire, et ces microbes peuvent être la clé pour traiter certains des problèmes de santé les plus importants auxquels les gens sont confrontés.

4. Renforce la santé du cerveau


Inclure les aliments fermentés dans votre régime alimentaire profite également à votre cerveau. L'intestin et le cerveau sont liés par l'axe hypothalamique-hypophysaire-surrénalien. L'intestin est bordé de neurones qui sont liés à un esprit sain.

Une étude sur les animaux de 2014 publiée dans "Journal of Physiological Anthropology" a révélé que la fermentation correctement contrôlée peut souvent amplifier le contenu nutritionnel et phytochimique spécifique des aliments qui peuvent être associés à la santé mentale.

En outre, les microbes associés à des aliments fermentés peuvent influer sur la santé du cerveau par des voies directes et indirectes.

5. Réduit le risque de cancer


Les aliments fermentés contribuent également à prévenir le cancer, en particulier le cancer de la vessie. Ceci est principalement dû à l'introduction de bonnes bactéries dans le corps à travers les aliments fermentés.

Une étude en 2008 publiée dans "American Journal of Clinical Nutrition" rapporte qu'une consommation élevée de lait cultivé peut réduire le risque de cancer de la vessie.

Il est également prouvé que l'incidence du cancer du sein est beaucoup plus faible chez les femmes qui mangent régulièrement des aliments fermentés.

6. Améliore le niveau d'énergie


Manger des aliments fermentés est également lié à un meilleur métabolisme. Cela se produit en raison des microbes dans les aliments fermentés aidant à la dégradation chimique des aliments pour le carburant.

En outre, ils contribuent à l'absorption des nutriments du corps par les aliments, ce qui vous laisse sentir plus énergique tout au long de la journée.

De plus, ils aident à éliminer les toxines hors du corps. L'accumulation de toxines peut affecter votre niveau d'énergie.
>